À la uneActualitéDestinations lointaines

Premier vol du prototype Starship de SpaceX à l’atterrissage… explosif

Le prototype de la fusée Starship de SpaceX s’est envolé pour tester son comportement aérodynamique mais son atterrissage s’est avéré explosif.

Le visionnaire Elon Musk voudrait faire de sa fusée Starship un vaisseau pour aller sur Mars. Avant cela, il est évidemment important de tester son comportement aérodynamique, ainsi que son retour sur Terre et l’atterrissage à la verticale. Décollage réussi pour le prototype. En revanche, pour l’atterrissage, c’est autre chose. La fusée de SpaceX s’est en effet écrasée à son atterrissage avant d’exploser. Ce sont des images impressionnantes qui ont été partagés sur les réseaux sociaux.

Ce mercredi 9 décembre au sud du Texas, la prototype de la fusée Starship a pris son envol pour la première fois à 11 heures du matin (heure locale) en direct sur certaines chaînes et également en live pour les internautes. Après 4 minutes et 45 secondes et 12,5 kilomètres de vol, le troisième moteur s’éteint alors que les deux premiers s’étaient déjà éteints pendant le vol. La fusée revient alors au sol, prenant une position couchée inattendue. Quelques secondes avant un atterrissage officiel, les moteurs avaient été rallumés afin de la remettre droite et ralentir sa chute. Malheureusement pour le prototype Starship, la vitesse est trop grande et le contact est trop brutal. La fusée s’est alors écrasée avant d’exploser face à des millions de téléspectateurs.

Une réussite pour SpaceX et Elon Musk

Elon Musk, l’ingénieur en aérospatiale et le PDG de la société SpaceX s’est félicité sur Twitter du premier vol du prototype Starship. Malgré un atterrissage catastrophique, il a énuméré les étapes réussies de ce vol : l’ascension, le changement de position en altitude et la précision de la trajectoire jusqu’au point d’atterrissage.

Alors, certes, il a admis que la pression du réservoir était bas lors de l’atterrissage, causant ainsi une vitesse d’atterrissage haute et brutale. Mais, les informations et données dont il avait besoin sont là. Comme il l’a dit, “Mars, on arrive !”

Une chose est sûre, malgré l’atterrissage raté, les internautes sont restés cois face aux images impressionnantes du premier vol de Starship qu’ils voient, eux aussi, comme une réussite dans la démarche d’aller sur Mars.

Prochaine étape : Mars !

La future fusée idéale pour aller sur Mars sera composée d’un vaisseau habité et d’un premier étage intitulé Super Heavy équipé de 37 moteurs au lieu de 9. Le tout mesure 120 mètres de hauteur et peut emporter 100 tonnes en orbite autour de la Terre.

Elon Musk imagine alors lancé un jour plusieurs de ces vaisseaux à la conquête de Mars. Si la fusée s’avère opérationnelle, ce projet ambitieux devra être précédé par des voyages plus courts comme vers la Lune. La Nasa veut ainsi y établir une présence durable dès 2024.

La fusée Starship est également le moyen de transport avec lequel le milliardaire japonais Yusaku Maezawa est censé faire le tour de la Lune, idéalement en 2023

Crédit : NBC News — capture d’écran YouTube

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Culte | On a revu ... La croisière s'amuse accostait sur nos écrans (ABC)

ActualitéHommesSport

Handball: Les Bleus arrachent la victoire face à l'Islande

À la uneInternational

22 mineurs coincés sous terre en Chine pour au moins 15 jours

À la uneBrèvesSport

Zinédine Zidane testé positif à la Covid-19

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux