À la uneActualitéFrancePolitique

Présidentielles 2022 : et les jeunes dans tout ça ?

candidat

À 3 semaines du premier tour de l’élection présidentielle 2022, les problématiques des jeunes sont au cœur de tous les programmes. Les 18-35 ans sont la cible encore majoritairement indécise ou penchée vers les extrêmes. Quelles sont les propositions des candidats ? 

La précarité des jeunes 

Qu’elle se rapproche plus d’un principe de méritocratie ou d’un principe d’assistanat. La question des minimas sociaux pour les jeunes se retrouve dans chacun des programmes. Les candidats de droite ont tendance à proposer un revenu compensateur sous condition de mérite pour assurer un minimum de revenu aux jeunes . À l’instar de Valérie Pécresse, qui propose un Revenu Jeune Actif de 670€/mois pendant 6 mois pour les métiers en tension ; Nicolas Dupont-Aignan propose un revenu jeune conditionné comme une récompense pour le travail rendu à la collectivité. Plus à l’extrême, les candidats veulent bannir toute forme d’assistanat. 

Côté gauche, les candidats proposent des politiques sociales plus larges et généreuses : Jean-Luc Mélenchon propose une allocation d’autonomie de 1063€/mois dont la seule condition est de ne plus être sous le régime fiscal de ses parents. Dans la même lignée, Fabien Roussel propose un revenu étudiant variant de 850 à 1000€ en fonction des besoins, tandis qu’Anne que Hidalgo annonce un revenu étudiant de minimum 500€.

Éducation supérieure 

Sur la question des études supérieures, plusieurs candidats se rejoignent sur le fait qu’il faille démanteler les actions mises en place ces dernières années : Marine Lepen souhaite abroger la réforme dite “Blanquer” et revenir aux filières classiques du baccalauréat ; Yannick Jadot souhaite, lui aussi, revenir sur la réforme du baccalauréat afin de “diminuer les pressions instaurés avec le contrôle continu”. De son côté, Jean-Luc Mélenchon souhaite démanteler le système parcoursup et supprimer la sélection à l’entrée du master. 

Le chômage des jeunes 

Autre problématique majeure du futur quinquennat : le chômage chez les jeunes. Le candidat écologiste Yannick Jadot souhaite renforcer les moyens d’accompagnement pour inciter les jeunes entrepreneurs à investir dans le durable. Anne Hidalgo, elle, prévoit une dotation jeune de 5000€ versée à tous les jeunes ayant un projet de création d’activité. À droite, Marine Lepen prévoit une exonération d’impôt sur le revenu pendant 5 ans pour les jeunes de moins de 30 ans en création d’entreprise. 

À lire aussi : Présidentielles 2022 : demandez le programme de Jean Lassalle (Résistons !)

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéCultureSéries Tv

5 conseils pour déguster au maximum un bon vin

À la uneSéries Tv

"Merteuil" : la plateforme MAX adapte Les liaisons dangeureuses

ActualitéCinéma

Quels sont les 10 plus gros succès du cinéma français au box-office?

À la uneInternational

D'où vient le slogan "All Eyes on Rafah" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux