À la uneActualitéBrèvesFrancePolitique

Prison avec sursis et travail d’intérêt général pour le gifleur de Manuel Valls

L’auteur de la « gifle » que Manuel Valls a reçu mardi 17 janvier a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 105 heures de travaux d’intérêt général.

Nolan L. y réfléchira désormais à deux fois avant de toucher un politique. Mardi 17 janvier, ce jeune breton de 18 ans a fait le buzz en France. En effet, ce dernier a eu l’audace d’assener une légère claque à Manuel Valls à ce dernier lors d’un déplacement de campagne en Bretagne à Lamballe. Peu après le geste, le jeune homme est violemment jeté contre un grillage et immobilisé à terre par un fonctionnaire de police. Croyez-le ou non, la personne condamnée a été Nolan L. Jugé par le procureur de Saint-Brieuc mercredi soir, il a accepté d’être condamné à 3 mois de prison avec sursis et à 105 heures de travaux d’intérêt général. Le jeune homme a indiqué au juge qu’il « n’aimait pas Valls ni sa politique » et que « Manuel Valls a maltraité la Bretagne lors de son passage au gouvernement« . Le parquet a préféré retenir la circonstance aggravante de la préméditation de son geste, mais pas celle des « violences volontaires sur une personne dépositaire d’une mission de service public ».

About author

19 ans et étudiante en deuxième année de journalisme à l'ISCPA Paris. Journaliste chez Radio VL.
Related posts
ActualitéFrance

5 personnalités politiques qui ont marqué Marseille

À la uneFaits Divers

“Blessures involontaires” : que risque Pierre Palmade ?

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... Un gentleman à Moscou, conte mélancolique dans la Russie bolchevique

ActualitéSportTennis

Qui sont les champions de tennis les plus vieux à avoir joué ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux