À la uneActualitéBrèvesFrancePolitique

Prison avec sursis et travail d’intérêt général pour le gifleur de Manuel Valls

L’auteur de la « gifle » que Manuel Valls a reçu mardi 17 janvier a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 105 heures de travaux d’intérêt général.

Nolan L. y réfléchira désormais à deux fois avant de toucher un politique. Mardi 17 janvier, ce jeune breton de 18 ans a fait le buzz en France. En effet, ce dernier a eu l’audace d’assener une légère claque à Manuel Valls à ce dernier lors d’un déplacement de campagne en Bretagne à Lamballe. Peu après le geste, le jeune homme est violemment jeté contre un grillage et immobilisé à terre par un fonctionnaire de police. Croyez-le ou non, la personne condamnée a été Nolan L. Jugé par le procureur de Saint-Brieuc mercredi soir, il a accepté d’être condamné à 3 mois de prison avec sursis et à 105 heures de travaux d’intérêt général. Le jeune homme a indiqué au juge qu’il “n’aimait pas Valls ni sa politique” et que “Manuel Valls a maltraité la Bretagne lors de son passage au gouvernement“. Le parquet a préféré retenir la circonstance aggravante de la préméditation de son geste, mais pas celle des “violences volontaires sur une personne dépositaire d’une mission de service public”.

About author

19 ans et étudiante en deuxième année de journalisme à l'ISCPA Paris. Journaliste chez Radio VL.
Related posts
À la uneCinémaCulture

"Borat", le journaliste Kazakh, est de retour sur nos écrans

À la uneActualitéFranceSanté

46 millions de français désormais touchés par le couvre-feu

À la uneActualitéCinémaCulture

La comédie de Dany Boon sur le confinement sera disponible sur Netflix

À la uneFrance

Le Général Pierre de Villiers annonce un risque de guerre civile

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux