À la uneInternational

Procès de Derek Chauvin : les jurés face à l’agonie de George Floyd

Le procès du policier Derek Chauvin, accusé de la mort de Georges Floyd, a débuté ce lundi à Minneapolis, dans le Minnesota. Ce procès est également celui de l’Amérique, symbole des brutalités policières et du racisme des forces de l’ordre, un mal récurrent de ce pays. 

L’entrée en matière fut brutale, ce lundi 29 mars, pour l’ouverture de ce procès. En effet, cette première journée d’audience, avec les jurés au complet, s’ouvre sur le visionnage des 9 minutes et 29 secondes de vidéo durant lesquelles le policier Derek Chauvin appuie son genou sur la nuque de George Floyd, un quadragénaire afro-américain. Cette même vidéo où on l’entend répéter à 27 reprises «Je ne peux pas respirer», avant de perdre connaissance.

Cette vidéo d’une rare violence, qui restera gravée dans les esprits des jurés, constitue la pièce maîtresse de l’accusation, qui compte « prouver au-delà du doute raisonnable que M. Chauvin est loin d’être innocent ». «Vous pouvez en croire vos yeux : c’est un homicide, c’est un meurtre», a insisté le procureur Jerry Blackwell dans sa déclaration liminaire.

“Mon instinct me disait qu’il fallait s’inquiéter”

S’en suit ensuite les premiers témoignages à la barre, à charge. La première personne invitée à témoigner est Jena Scurry. Le 25 mai dernier, cette dernière était à son poste de standardiste pour la police de Minneapolis. Ce jour-là elle reçoit un signalement à propos d’un homme afro-américain munis d’un faux billet de banque dans une épicerie. Elle décide d’y envoyer des renforts et observe ensuite leur intervention grâce à une caméra de sécurité située de l’autre coté de la rue. « J’ai d’abord cru que l’image s’était figée car ça ne bougeait pas » témoigne-t-elle à la barre. «Et puis mon instinct m’a dit que quelque chose clochait, je ne sait pas comment l’expliquer, mais mon instinct me disait qu’il fallait s’inquiéter » explique cette dernière la voix troublée par l’émotion.

Car ce qu’elle a vu, ce sont les images de Derek Chauvin, le genou sur le nuque de George Floyd près de 10 minutes durant, d’où cette impression d’une image figée. Jena Scurry décide alors d’alerter son supérieur : « Vous pouvez me traiter de balance » lui dit-elle, « mais ils sont tous assis sur cette homme ». 

Ce premier témoignage lors du procès est alors en faveur de l’accusation, qui pointe une force excessive et déraisonnable exercée sur la personne de George Floyd.

Derek Chauvin lors du Procés

La défense plaide non-coupable

En face la défense, qui plaide non coupable, affirme au contraire que cette thèse ne tient pas et que le policier n’a fait qu’appliquer la procédure. L’avocat du policier, Eric Nelson, va ainsi s’efforcer de démontrer que son client a fait un usage de la force conforme à sa formation et que la mort de George Floyd ne peut pas lui être imputée. « L’usage de la force est une composante nécessaire du maintien de l’ordre » se justifie-t-il. «Il a fait exactement ce qu’il a été formé à faire au cours de ses dix-neuf ans de carrière, pour appréhender un suspect récalcitrant, le quadragénaire afro-américain refusant de monter à bord de la voiture de police », a rétorqué l’avocat. «Cette affaire est clairement bien plus vaste que 9 minutes et 29 secondes», a-t-il affirmé, indiquant qu’il y avait «plus de 50 000 pièces» versées au dossier.

La lourde tâche, celle de trancher, reviendra donc aux jurées. D’ici là, nul doute que ce procès tiendra toute l’Amérique en haleine. Le président des États-Unis Joe Biden lui-même, qui a fait de la lutte contre les injustices raciales une de ses priorités, “suivra les débats avec attention”, a fait savoir la Maison Blanche. Inculpé de meurtre et d’homicide involontaire, Derek Chauvin encourt jusqu’à 40 ans de rétention.

À lire aussi : Mort de George Floyd : accusation requalifiée en homicide volontaire

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFrancePolitiqueSociété

Désormais, les forces de police n’utiliseront plus la « clé d’étranglement » comme technique d'interpellation

À la uneCinémaCulture

Universal annonce le retour de ‘L’Exorciste’ avec une nouvelle trilogie en préparation

À la uneJeux olympiquesSport

JO de Tokyo, jour 7 : Florent Manaudou en lice pour le podium, les français champions olympiques en judo

À la uneFaits DiversInternational

Angleterre : 40 personnes arrêtées pour abus sexuels sur mineurs

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux