À la uneSéries Tv

Profit, Le caméléon,…5 séries qui ont 20 ans à découvrir

A l’image de Le caméléon ou Profit, découvrez 5 séries qui fêtent cette année leur 20ème anniversaire depuis leur création, 5 séries nées en 1996.

Si on vous a déjà conseillé des séries à redécouvrir toutes époques confondues (ici), concentrons-nous maintenant sur ces séries nées en 1996 et que l’on conseille fortement, à l’image de la première: Le caméléon.

Le caméléon (NBC). La série met en scène Jarod (dont on ignore le nom de famille), un homme séquestré pendant 33 ans dans « le Centre », une fondation secrète. Doué d’une intelligence exceptionnelle, Jarod a été depuis son plus jeune âge soumis à des simulations, des reconstitutions de situations réelles où il devait reproduire le schéma mental de personnes ayant pris part à ces événements. Lorsqu’il apprend les objectifs malfaisants de nombre de ces simulations, il décide de s’évader. Culpabilisé par l’emploi des résultats de ses simulations, il décide de devenir une sorte de justicier secret.
Non seulement la série est génialement portée par Michael T.Weiss, mais sa mythologie qui se développe sur 4 saisons et 2 téléfilms est tout simplement passionnante et complexe. [youtube id= »p34bBCQ87Dw »]

Relativity (ABC). Isabel et Leo, tous deux originaires de Los Angeles, se rencontrent à Rome et tombent amoureux. Alors que Leo est libre, Isabel doit prochainement épouser Everett. Elle décide donc de regagner Los Angeles afin d’y retrouver les siens mais découvre peu à peu que Leo est l’homme de sa vie.
Elle traite de cette très jolie histoire d’amour à laquelle on croit immédiatement de la façon la plus simple qui soit, épousant dans le rythme de narration de l’histoire, le rythme de la vie qui s’écoule. Comment dès lors ne pas avoir envie d’être à leur place? De vivre le même genre d’histoires? Bien entendu, tout n’est pas rose pour Isabel et Leo mais jamais les histoires qui leur mettent des bâtons dans les roues ne sont pas « extra-ordinaires ». Elles pourraient très bien arriver à n’importe lequel d’entre nous. A commencer par une différence de taille qui pourrait bien nuire à terme à leur relation: Isabel et Leo ne sont pas de la même religion. Car bien que semblables sur certains points, les religions juives et catholiques pourraient très bien être un frein à leur bonheur de part le poids des traditions. Mais là encore, jamais les auteurs de la série ne cèdent à la facilité et ils traitent de cette question très sensible de la religion de la plus belle des façons. Mais, comme Angela 15 ans avant elle, Relativity ne rencontra pas le succès et fut annulée après seulement 17 épisodes (le public préférant sans doute le rythme trépidant de soaps comme Beverly Hills ou Melrose Place). Mais ces 17 épisodes sont à revoir et à savoureux tout simplement. Comme une douce musique que l’on écoute pour aller mieux… [youtube id= »VU1-KPFGgb0″]

Profiler (NBC). Plusieurs meurtres ont lieu, et un policier, John, demande l’aide de la VCTF (Violent Crimes Task Force) dont le chef est Bayley Malone. Il fait appel à un profiler issu du FBI, Sam Waters, qui a la particularité de voir ce qui s’est passé sur le lieu des crimes. Un psychopathe du nom de « Jack de Tous les Coups » est amoureux de la profiler et tue son mari. Sam décide de protéger sa fille et de quitter son travail mais Jack qui est un homme très intelligent, arrive à la retrouver. Elle sait que le seul moyen de se protéger réellement est de trouver ce criminel et elle reprend son poste au sein de la VCTF.
Plus accessible que sa concurrente de FOX, Millenium de Chris Carter, Profiler n’en demeure pas moins passionnante. Préfigurant la vague de procédurals que l’on connaît aujourd’hui, elle manie aussi habilement épisodes bouclés et fil rouge prenant… en tout cas sur les 3 premières saisons. Une fois l’héroïne Ally Walker partie, la série n’a plus aucun intérêt. La série est un bon ancêtre à Mentalist. [youtube id= »Ca-s_ZuxuHw »]

Millenium (FOX). Frank Black, ancien agent du FBI, enquête désormais pour le compte d’un groupe appelé Millennium. Il utilise un don qui lui permet de voir ce que voient des meurtriers et tueurs en série.
La série a autant de visages que de saisons, soit 3. Très sombres, glauques et pire que Esprits Criminels en saison 1, elle devient très mystiques et ésotériques en saison 2 (une petite merveille) et vire à la pâle copie de X Files en saison 3. A revoir mais en s’arrêtant à la saison 2. [youtube id= »mcKyW_AtXB0″]

Profit (FOX). Jim Profit est un employé nouvellement promu de Gracen & Gracen (G&G), une entreprise multinationale dont certains de ses principaux dirigeants n’ont que peu d’éthique dans leurs activités professionnelles. Cela ne désole pas Profit, qui emploie des méthodes encore plus extrêmes (chantage, corruption, extorsion…) pour réaliser ses ambitionsSur son chemin, il doit faire face notamment à Joanne Meltzer, la responsable de la sécurité interne, qui fera tout pour le démasquer ainsi qu’à certains autres employés méfiants dont Jim Profit convoite le poste.
Que dire à part que cette série est une vraie petite merveille incomprise et sans doute arrivée trop tôt à la télévision américaine et préfigurant tous les anti-héros que l’on connaît depuis 15 ans. Mais en 1996, l’Amérique n’était sans doute pas prête à se prendre dans la tête une si frappante attaque au vitriol sur ce qu’elle est vraiment. [youtube id= »f740sntbCXc »]

Crédit: FOX

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneMusiquePeople

Qui est Madimmi, cette jeune chanteuse en duo avec Marc Lavoine ?

À la uneSéries Tv

La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé : première bande annonce pour la série de Xavier Dolan

La Loi des Séries 📺Séries Tv

Sylvain Dos Santos (créateur d'Imago) | La loi des séries #642

À la uneFemmesSantéSexe

5 choses à savoir sur les règles

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux