À la uneActualitéFootSport

Pour le PSG, la crise arrive au bon moment

Le Paris Saint-Germain a concédé en clôture de la 33e journée de Ligue 1 sa deuxième défaite consécutive, s’inclinant contre l’Olympique lyonnais à Gerland (1-0). Une mauvaise passe qui arrive toutefois trop tard pour inquiéter les Parisiens pour le titre de Champion de France.

Une deuxième incroyable série est tombée ce dimanche soir. Après les dix victoires consécutives toutes compétitions confondues stoppées net à Chelsea mardi 8 avril (2-0), c’est celle de neuf victoires en Ligue 1 qui a désormais pris fin. L’armada parisienne, privée de son leader Zlatan Ibrahimovic (comme contre Chelsea), s’est de nouveau inclinée dans l’antre de l’Olympique lyonnais, grâce à un but de Jordan Ferri à la demi-heure de jeu. Auparavant, la victoire de Monaco à Rennes (0-1) réduisait à 10 points l’écart entre les Assémistes et le PSG, retardant ainsi le sacre du Paris Saint-Germain à la semaine suivante.

  • ATTENTION À LA COUPE DE LA LIGUE !

Sortis prématurément en 1/4 de Finale de la Ligue des Champions mardi à Chelsea (2-0), après avoir fait l’essentiel du travail au match aller (victoire 3-1), les Parisiens n’ont pourtant jamais lâché leur match contre Lyon. Très incisifs dans les 20 premières minutes, monopolisant le ballon (70 % après 20 minutes), les Parisiens ne parviennent pour autant pas à concrétiser. Pire encore, sur une fine interception aux 35 mètres, le jeune Jordan Ferri a tenté crânement sa chance, et bat Sirigu sur sa gauche. La deuxième mi-temps est plus calme, les Parisiens ne parviennent pas à trouer la solide défense lyonnaise. Dans un Gerland en folie, l’OL se rapproche dangereusement de la 4e place de Ligue 1, synonyme de qualification directe pour la Ligue Europa, à deux points seulement de Saint-Étienne, qui a arraché le nul à Reims dimanche après-midi (2-2). Pendant ce temps, les Parisiens concèdent leur 2e défaite de Ligue 1, et pour la première fois de la saison, deux défaites consécutives, après deux matches sans victoire dans les deux premières journées de Ligue 1.

L’équipe de Laurent Blanc semble avoir lâché prise sur sa saison. Il faudra cependant vite se reprendre ; l’OL et le PSG se retrouveront dès samedi 19 pour la finale de Coupe de la Ligue. Une victoire parisienne délivrerait la 5e place de Ligue 1 comme qualificative pour la Ligue Europa, ce qui pourrait arranger les Gones, les mieux placés pour ce rang.

Tous les autres résultats de la 33e journée de Ligue 1 :

Montpellier 2-3 Marseille. Dans un match un peu fou, les Phocéens l’ont finalement emporté de peu, face à une formation héraultaise bien en place. Sous les yeux de leur potentiel futur entraîneur Marcel Bielsa, l’OM se ressaisit dans la course à l’Europe après une mauvaise période de 5 matches sans victoire. De son côté, Montpellier se trouve à seulement 8 points de la zone de relégation.

Lille 1-0 Valenciennes. Les Dogues restent dans la course à la deuxième place, directement qualificative pour le premier tour de la Ligue des Champions, en dominant le VAFC dans le derby du Nord, grâce à Divock Origi. 6 points séparent toujours Lille de Monaco, tandis que Valenciennes s’enlise dans la zone rouge, à 6 points du premier non-relégable, Guingamp.

Rennes 0-1 Monaco. Une victoire courte mais nécessaire pour les Monégasques en terre bretonne, qui consolident leur deuxième place au classement. Rennes reste à 38 points, et met fin à une série de 4 matches sans défaite, qui l’a éloigné de la zone de relégation.

Ajaccio 1-1 Bordeaux. Quasiment condamnés à descendre à Ligue 2, avec 15 points de retard sur la ligne de flottaison, les Corses étaient en roue libre contre une formation bordelaise qui ne pouvait plus perdre de points en route dans la course à l’Europe. Résultat, un match nul qui ne satisfait personne.

Sochaux 2-0 Toulouse. Toujours dans la course à un improbable et énième maintien inespéré en Ligue 1, Sochaux se devait de dominer une équipe toulousaine dans une mauvaise passe (3 matches sans victoire), mais très performante à l’extérieur. Les Doubistes n’ont cependant jamais tremblé, et reviennent à 6 points de la 17e place salvatrice. À 5 journées du terme, tout est possible.

Évian-TG 2-1 Bastia. En difficulté en Ligue 1, les Savoyards devaient l’emporter contre une équipe bastiaise qui n’a plus rien à jouer. Occasion bien saisie, ce qui permet à Évian de prendre un peu de distances avec la zone rouge.

Nice 1-2 Lorient. Certainement le match sans enjeu de cette 33e journée de Ligue 1, entre deux formations loin de l’Europe et de la zone rouge, qui lutte pour la symbolique première partie de tableau. Mais les Bretons se sont montrés les plus malins, et ce sont eux qui accèdent à la 10e place.

Nantes 1-0 Guingamp. Troisième défaite consécutive pour Guingamp, en terre nantaise. Tandis que les Canaris se rassurent peut-être définitivement quant à leur maintien, les Bretons voient leur avance sur la zone de relégation fondre comme neige au Soleil : seulement 5 points désormais.

Reims 2-2 Saint-Étienne. Un résultat qui ne satisfait aucune des deux équipes : Reims perd peut-être la dernière occasion d’accéder aux places européennes, tandis que l’ASSE voit l’OL revenir sur leur 4e place et le LOSC s’échapper sur le podium. Ce qui n’enlève pour autant rien aux nombreux renversements de situation durant la partie.

Nolan Roux, à l'image de son équipe du LOSC, a placé sur la rencontre | Icon Sport

Nolan Roux, à l’image de son équipe du LOSC, a plané sur la rencontre | Icon Sport

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Les années coup de cœur : découvrez les premières images du reboot

À la uneActualitéFranceSport

Comment le Covid nous a ramené Benzema …

À la uneMédias

La chaîne France 4 va continuer d'émettre

À la uneFaits DiversFrance

Doc Gynéco condamné à 6 mois de prison avec sursis pour violences conjugales

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux