À la uneCulturePop & Geek

PUBG dévoile sa feuille de route pour 2018

Les développeurs de PlayerUnknown’s Battlegrounds nous aurons fait attendre quelques semaines avant de dévoiler leur vision du jeu en 2018. Autant dire que l’annonce était attendue par la communauté.

Une nouvelle map

Première nouveauté, mais attendue, une nouvelle map est en développement. On savait que les équipes de Bluehole travaillaient dessus d’arrache pied, mais on avait aucune idée de l’échéance de son arrivée. Miramar, la carte implémentée en décembre, avait pris beaucoup de temps à être développée, et a déçu une majorité de joueurs, lui reprochant son aspect beaucoup trop ouvert. La nouvelle carte dévoilée est plus petite (4 x 4km) et permettra des parties plus nerveuses, du fait d’une densité accrue de joueurs. D’emblée, cela semble confirmer la direction prise avec Miramar, qui, avec sa topographie, favorisait les affrontements directs.

PUBG

La fameuse nouvelle carte

 

Cette nouvelle carte, dont on ne connait pas le nom, fait enfin penser à celle de…Fortnite, le concurrent direct de PUBG, développé par Epic. Fortnite justement, semble, en ce début d’année, s’imposer de plus en plus face à PUBG. On compte sur Twitch deux fois plus de viewers sur Fortnite que PUBG. Il est donc grand temps temps de réagir pour les coréens de Bluehole.

Outre cette nouvelle map, prenant place sur une île tropicale et débarquant sur les serveurs de test le mois prochain, on apprend qu’une autre carte est en développement, reprenant des dimensions plus classiques.

Une foultitude de nouveautés

Autre inclinaison très Fornit-esque, l’arrivée d’emotes, qui semblent bien plus avoir leur place dans le jeu d’Epic que dans PUBG. La roadmap annonce également davantage d’options de personnalisation du personnage de son parachute. Cela permettra probablement à Bluehole de garnir un peu plus ses lootboxes.

Au rayon des changements mineurs donc essentiels, des améliorations graphiques sont à noter, avec notamment la refonte de certaines textures existantes, permettant de varier les environnements.

PUBG

Des améliorations graphiques étonnantes

 

Pêle-mêle, on note également l’arrivée de nouvelles armes et véhicules, qui seront dévoilés plus tard dans l’année. Un système d’achievements va être implémenté, ainsi qu’une liste d’amis en jeu et des possibilités de chat audio dans une même équipe. Un travail va être effectué sur la pénétration des armes ainsi que sur l’environnement sonore du titre (audio plus développé pour les véhicules) et plus centrée sur le joueur (l’équipement, ainsi que la course, influenceront le bruit). L’inventaire et les animations feront également l’objet d’une refonte. Autant d’ajouts mineurs mais bienvenus.

L’équipe travaille enfin sur la stabilisation de son titre. Notamment dans la lutte contre les tricheurs, véritable fléau depuis la sortie du titre, mais aussi sur l’optimisation des serveurs et du matchmaking.

PUBG

L’équipe tease l’arrivée de nouveaux véhicules

A l’assaut de l’eSport

Enfin, les équipes de PUBG confirment leur volonté de rendre le jeu eSport compatible. Actuellement, de nombreux bugs rendent cette possibilité encore très hasardeuse. L’équipe souhaite également étendre les possibilités des parties personnalisées (Custom Games) et prévoit la sortie d’une API qui permettrait de glaner et réexploiter des données durant les parties.

Reste à voir donc, si ces changements permettront de faire revenir les joueurs sur PUBG, ou tout du moins, à les retenir assez longtemps. Face à lui, Fortnite dispose de l’avantage d’être gratuit, et de se décliner sur de nombreux supports. L’arrivée du titre sur mobile (iOs puis Android) a d’ailleurs été annoncée.

Related posts
À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

À la uneMédias

Goldorak XperienZ : Dorothée de retour au Grand Rex

À la uneFrancePolitique

Violence des jeunes : quelles sont les annonces de Gabriel Attal ?

À la uneMédias

Danse avec les stars : il en dit quoi Black M de la polémique ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux