À la uneInternationalPolitique

Que cherche à faire Donald Trump avec son “mugshot” ?

Pour la première fois dans l’histoire, un président américain publie une photo d’identité judiciaire, une stratégie qui se révèle très profitable

Une stratégie de communication

Un mètre quatre-vingt-dix, quatre-vingt-dix-huit kilos, matricule P01135809 : voici les informations personnelles de Trump qu’il n’a pas hésité à fièrement révéler au monde. Plusieurs de ses partisans ont comparé ses mensurations à celles d’un athlète. Dans un communiqué, Trump affiche clairement son indignation avec ce « mug shot » en se présentant comme le héros victime d’une chasse aux sorcières « l’Etat de l’ombre tente de faire du président Trump l’ennemi public numéro 1 pour oser défier la classe dirigeante corrompue de Washington ». Pour appuyer cette image de « oustider », victime d’un complot gouvernemental, il n’hésite pas à écrire en marge de ce cliché une légende : « Never surrender ».

Steven Cheung, Porte-parole de Trump, relayant le mugshot sur la plateforme X

Pour rappel, cette photo de Trump fait suite à son inculpation en Géorgie car il aurait tenter de truquer les résultats des votes dans l’état de Géorgie lors de l’élection de 2020 contre Joe Biden. Le favori des primaires républicaines était pourtant parvenu à échapper aux trois dernières inculpations pénales relatives à cette affaire, cette foi-ci il n’a pas pu y échapper et a décidé au contraire d’assumer totalement cette affaire, comme si sa cause épousait celle de la nation. Il est sorti de la prison d’Atlanta, après avoir payé une caution de 200 000 dollars, dans un convoi motorisé placé sous haute sécurité.

Une stratégie marketing

Ce visage plein de défiance est digne d’un feuilleton. Qui ne voudrait pas d’une photo judiciaire d’un président ? Avec cette tête qui plus est. Cette photo marque le retour de Trump sur la plateforme X (ex-Twitter) et annonce le début du combat pour la présidentielle différente de tous ses adversaire, et digne d’un film. Le succès est bien au rendez-vous. En effet, le génie de ce coup de com est d’avoir immédiatement créer des produits dérivés de cette photo : tasses, tee-shirt, autocollants, qui se sont vendus comme des petits pains, seulement quelques heures après la publication du cliché.

YouTube video

Le résultat n’est pas des moindres : 20 millions de dollars levés en 3 semaines. 7,1 millions de dollars depuis jeudi (date de publication de la photo). 4,18 millions de dollars rien qu’hier selon l’équipe de campagne. Des informations impossible à vérifier, cependant ce « mug shot » a effectivement été relayé par tous les médias du monde. Il semblerait que les Trumpistes, persuadés que l’ancien président est une victime du système, n’hésitent pas à mettre la main à la poche. De son côté, le président Joe Biden, a ironiquement réagit à la photo en qualifiant le milliardaire de « Beau gosse ».

A lire aussi : C’était en août 1963 : “I have a Dream” de Martin Luther King
About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Le fil d'Ariane : est-ce que TF1 va commander une série après ce pilote ?

À la uneMusiquePeople

"7.09.2025" : qu’est-ce qu’il se change derrière cette date énigmatique ?

À la uneBuzzTendances

Pourquoi le tiktokeur "Abrège Frère" fait polémique sur les réseaux sociaux ?

À la uneFranceMédias

Nouveaux visages, nouvelles règles : à quoi ressemblera la saison 15 de Top Chef ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux