Covid19: Nouveaux cas de Coronavirus en France, le point sur l'évolution de l'épidémie dans le monde .

À la uneActualitéFrance

Que dit l’autopsie de la retraitée enterrée dans son jardin ?

Photo de gendarmes de dos

L’autopsie du corps de la retraitée enterrée n’a pas mis en évidence les causes de sa mort. Cependant le parquet de Vienne va se pencher sur l’affaire afin de trouver les causes du décès.

Sa fille en garde à vue

La femme de 39 ans est en garde à vue depuis hier. Les gendarmes ont découvert le corps d’une retraitée enterrée dans son jardin. Cependant, l’autopsie n’a pas démontré de comportement criminel. La fille sera libérée de sa garde à vue jeudi après-midi. Celle-ci avait été prolongée de 24 heures.

Durant sa garde à vue, la femme de 39 ans déclare avoir trouvé sa mère décédée en février. Elle choisit alors de l’enterrer dans son jardin. L’autopsie n’a cependant pas précisée la date précise du décès. Ainsi, le parquet de Vienne veut approfondir pour rechercher les causes de la mort.

Des examens supplémentaires montrent des fractures non décelées à l’autopsie. L’enquête va déterminer également pourquoi la fille a continué de faire croire que sa mère était vivante. Ainsi la fille continue de percevoir sa retraite. Selon le parquet, la mère n’avait pas été vue depuis “plusieurs mois”. Pour justifier cela, la fille expliquait qu’elle était de sortie, ou bien hospitalisée.

C’est un des deux frères qui a contacté la police après s’être inquiété de ne plus avoir de nouvelles. Les gendarmes, revenus avec un chien, ont découvert la retraitée enterrée, sans précaution. Le corps était enroulé dans un plaid.

A LIRE AUSSI : Une femme de 102 ans soupçonnée de meurtre dans l’Aisne

Related posts
À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Sailor Moon, le dessin animé culte du Club Dorothée | La loi des séries #380

À la uneActualitéSport

Stade Matmut Atlantique : l'heure du bilan

À la uneActualitéBrèvesMédias

Surprise sur prise ! de retour sur France 2

À la uneActualitéBrèvesCulture

Disney introduit un personnage ouvertement LGBTQ+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux