ActualitéSportTennis

Roland-Garros : les images fortes du 30 mai

A Roland, ce jeudi 30 mai est synonyme de catastrophe pour les françaises, et d’espoir pour les français. S’ajoute à cette actualité, la disparition du court n°1 à l’issue de cette édition.

La déception ultime pour les françaises

Encore une fois, les françaises ont déçu pour ce Roland-Garros. Aucune d’elles, ne s’est qualifiées pour le 3e tour, une première depuis 1986.

Caroline Garcia qui était le plus grand espoir du pays, s’est faite sortir à la surprise générale par la russe Anna Blinkova (117e mondiale). Une déception de plus pour les françaises qui déjà lors du 1er tour, avaient égalé un triste record, avec seulement 3 représentantes lors du 2e tour.

Une édition 2019 donc complètement ratée pour les françaises, qui devront se reprendre l’année prochaine.

Antoine Hoang continue de surprendre

Sur le court n°1, Antoine Hoang qui a obtenu une Wild Card pour participer au tournoi ne cesse d’émerveiller le public par ses matchs incroyables. Il s’est défait du 27e joueur mondial, l’espagnol Fernando Verdasco en 4 Sets (6-4,3-6,7-6-7-5), au terme d’un combat intensif. Au 3e tour, le jeune français affrontera son compatriote Gaël Monfils. Une bonne chose pour la France, qui est sûr de voir un de ses représentants en 2e semaine.

La dispartion du court n°1

Si Antoine Hoang a réussit un exploit sur le court n°1, ce dernier va disparaitre à l’issue du tournoi. Ce court si particulier va laisser place à une pelouse grande d’1 hectare. L’objectif est de moderniser la structure entière de Roland, à l’aide d’un espace de verdure, indispensable pour le renouveau du tournoi.

Inauguré en 1980, le court n°1 aura marqué l’histoire du Grand-Chelem français. Sa structure ronde en fait sa particularité et son charme, même si elle n’a pas plus à tout le monde, notamment John McEnroe.

Le court a été théâtre d’exploits, comme celui du futur vainqueur Gustavo Kuerten en 1997, qui avait sortie Thomas Muster au 3e tour, et qui s’envolait pour son premier sacre à porte d’Auteuil. C’est également ici que tout commence pour certains joueurs, comme Rafael Nadal en 2005.

A lire également : https://vl-media.fr/thierry-ardisson-ne-sera-plus-sur-c8-en-septembre/

About author

Journaliste pôle Desk
Related posts
ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

ActualitéFaits Divers

Disparition d’OJ Simpson : c’est quoi cette affaire de meurtre pour laquelle il fut condamné ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux