À la uneSociété

Que sait-on de l’explosion à Paris rue St-Jacques ?

Mercredi, une explosion s’est produite dans le 5ème arrondissement de Paris. Un immeuble effondré, des blessés, une femme portée disparue, des risques d’effondrements futurs, on fait le point.

Mercredi après-midi, une explosion a eu lieu dans le 5e arrondissement de Paris, entraînant l’effondrement d’un immeuble dans la rue Saint-Jacques. En plus de la cinquantaine de blessés (dont 6 graves), une femme est toujours portée disparue. Les recherches pour la retrouver ont été interrompues pour cause de manque de sécurité. Les secours parlent d’un risque d’effondrement des immeubles alentours. Des experts le consolident pour permettre aux recherches de reprendre. 

Jeudi, les enquêteurs se sont rendus sur le site pour rechercher la cause du drame, pour l’heure encore inconnue. À ce stade, toutes les pistes sont encore envisagées par les enquêteurs. La piste accidentelle d’une importante fuite de gaz est privilégiée. Les policiers vont cependant rassembler toutes les informations concernant l’historique de l’entretien des bâtiments.

YouTube video

L’immeuble en question abritait notamment un établissement scolaire du supérieur, la Paris American Academy, grande école de mode. La femme toujours portée disparue est âgée de 58 ans et est professeure de couture dans l’établissement. Selon plusieurs témoins, elle se trouvait au troisième étage quand le bâtiment s’est effondré. Son mari explique « Les enquêteurs avaient la liste et les photos des victimes qu’ils cherchaient, et ils ont retrouvé tout le monde sauf mon épouse. Elle est nulle part », regrette Éric, « C’est extrêmement dur. »

Outre les victimes, dans le quartier, environ 700 foyers et une résidence étudiante sont privés de gaz depuis mercredi soir car « leur approvisionnement a été coupé pour des raisons de sécurité « , indique le distributeur GRDF à l’AFP.

A lire aussi : Titan : le submersible aurait implosé ?

Des experts en assurance doivent passer au cours de la journée pour évaluer les dégâts. La mairie de Paris attend encore le diagnostic de l’architecte de la préfecture de police pour évaluer le nombre de personnes qui devront, sur le long terme, être relogées. Pour le moment, France Assureurs, s’est engagé à verser une avance immédiate aux sinistrés et à prendre en charge les frais de relogement des habitants évacués.

Une cellule d’accueil a également été ouverte en mairie du 5e arrondissement afin d’accueillir, de prendre en charge et d’informer les victimes et les habitants impactés.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette 2ème soirée des Battles ?

À la uneMédias

The Voice : est-ce que Vernis Rouge faisait déjà le buzz quand elle a été éliminée ?

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

À la uneSéries Tv

Mallaury Nataf : "J'ai passé 6 ans dans la rue" (Le miel et les abeilles)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux