EconomieFrance

Quel avenir pour le Bitcoin en 2020 ?

Globalement, l’année 2019 a été une année positive pour le Bitcoin et les crypto-monnaies en général. La valeur de ce nouveau mode de paiement a pratiquement doublé en douze mois. Bien que le Bitcoin en lui même, ait fortement baissé au cours du second semestre 2019, il a démarré l’année 2020 de manière explosive. A quoi faut-il s’attendre pour 2020 et pour les années futures ? Un décryptage s’impose !

Vers une réduction de l’émission de bitcoins

Le principe de rareté est important pour garder une valeur importante. C’est un principe qui s’applique partout. Dans ce sens, une réduction de moitié des bitcoins est prévue pour le mois de mai prochain. Il s’agit d’un événement programmé qui a lieu environ tous les quatre ans et au cours duquel le nombre de nouveaux bitcoins générés toutes les dix minutes environ est réduit de moitié. Au lieu de 12,5 bitcoins inclus comme rémunération pour les mineurs, seulement 6,25 bitcoins seront alors générés à la place.

Les avis sont partagés quant à l’impact de cette action sur le marché des bitcoins. Quoi qu’il en soit, il convient de noter que les deux seules baisses de prix précédentes dans l’histoire de Bitcoin ont conduit à des appréciations significatives de son prix dans les mois qui ont suivis.

Une transition vers l’Or Numérique ?

Le bitcoin a été qualifié d’or numérique pendant plusieurs années. Une image qui pourrait devenir réalité si on en croit les données des six derniers mois de l’année 2019. En fait, l’idée de Bitcoin comme “Or numérique” est devenue si répandue en 2019 que le membre du Congrès américain Brad Sherman a déclaré que l’actif cryptographique pourrait être une menace pour la domination du dollar américain dans l’économie mondiale. Ensuite, en ce début d’année, les similitudes entre les mouvements du prix du Bitcoin et de l’or autour des tensions accrues entre les États-Unis et l’Iran ne sont pas passées inaperçues.

Cependant, les mesures à plus long terme qui lient le Bitcoin et l’or indiquent toujours qu’il existe une très faible corrélation entre ces deux actifs. Le cas de l’utilisation de l’or numérique est souvent considéré comme la proposition de valeur fondamentale de Bitcoin. De cette manière, une corrélation plus étroite avec l’or physique pourrait indiquer un plus grand niveau de compréhension et d’acceptation sur les marchés financiers. L’introduction de monnaies numériques émises par les banques centrales pourrait clarifier la proposition de valeur d’un produit comme Bitcoin dans l’esprit du grand public. Une condition importante pour assurer un avenir plus stable à cette monnaie virtuelle.

Les relations avec les monnaies institutionnelles

Le dernier point à surveiller pour le Bitcoin en 2020, c’est l’adoption ou non par les investisseurs institutionnels. cette adoption par les institutions commence a se mettre en place mais elle prend du temps. Par exemple, dorénavant les professeurs de Sciences économiques et sociales de 1ère peuvent dorénavant, en s’aidant avec des fichess consultable sur le portail Eduscol, exposer et expliquer la mécanique du Bitcoin à leurs élèves.

Rappelons enfin que la vocation du Bitcoin n’est pas remplacer les monnaies en place, mais d’offrir une alternative aux institutions financières. Bitcoin est donc un système complémentaire et il trace son chemin, petit à petit.

Related posts
À la uneActualitéFrance

François Hollande rencontre les enseignants accompagnés par Le Choix de l’école … et leurs élèves !

À la uneActualitéFrance

Fessenheim où un mouvement anti nucléaire internationale

À la uneActualitéFranceHigh TechSociété

Données personnelles, jusqu'où Tinder nous surveille ?

À la uneFranceSéries Tv

Amour fou : la mini série à ne pas rater sur Arte

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux