À la uneActualitéCinémaFranceMédias

Quel avenir pour les César au plus bas dans les audiences ?

Diffusée en clair sur Canal + vendredi soir, la cérémonie des César a fait un bide au niveau des audiences, rassemblant seulement 1,65 million de spectateurs, son score le plus bas depuis 2010.

Faire appel à Kad Merad pour présenter la 44ème édition n’aura donc pas eu l’effet escompté ! L’acteur populaire n’a pas su réunir les foules vendredi, et c’est peu dire… L’équivalent français des Oscars a connu son plus mauvais score depuis 2010 et la cérémonie présentée par le duo Valérie Lemercier/Gad Elmaleh. En terme d’audience, les César ont été devancés par Chérif sur France 2, L’Aventure Robinson sur TF1 et « 300 chœurs chantent les plus belles chansons des années 80 » sur France 3. Avec seulement 9,6% de part de marché, la prestigieuse soirée de récompenses perd notamment près de 2% comparé à l’année dernière (11,4% soit 2,1 millions de téléspectateurs). Des chiffres qui étaient déjà décevants…

Une quête du rire à l’origine de tous les maux ?

Quelle est donc la raison de cette déroute ? La prestation en demi-teinte de Kad Merad en hôte de cérémonie ? Sûrement en partie. Mais il serait injuste de ne faire porter le chapeau qu’à l’acteur de 54 ans. Il ne faut pas oublier que le présentateur du soir avait préparé ces César entouré de plusieurs auteurs dont Olivier Baroux, son complice de longue date. Le problème vient en grande partie de là : une qualité d’écriture déplorable, des happenings pour la plupart pas aboutis que les spectateurs subissent plus qu’ils n’apprécient, des acteurs/humoristes qui vont au casse-pipe afin de provoquer deux trois éclats de rires dans le public (cf Élie Semoun et son slip de bain)… Bref, mis à part quelques gags qui réussissent à faire mouche (le monologue de Jérôme Commandeur en tête), cette édition des César s’est soldée par de nombreux moments de gêne… Évitables ?

On a envie de dire que oui ! Une des solutions possibles pour remédier à cela pourrait être de suivre le modèle – certes non voulu – des Oscars de cette année. En effet, pourquoi ne pas se passer tout simplement d’un présentateur ? Et laisser ainsi les remettants des statuettes annoncer le nom des gagnants plus en retenu, sans tomber dans d’interminables sketchs pas toujours drôles. En somme, laisser plus de place au cinéma en lui rendant ses lettres de noblesse plutôt que de s’enfoncer dans de l’entertainment un peu bancal. Cela passe peut-être par des discours plus longs des cinéastes et acteurs césarisés. C’est une proposition qui peut faire peur mais finalement, ces derniers n’auraient plus la pression d’un timing à ne pas dépasser, qui les bride souvent dans leurs remerciements et rendrait leur prise de parole moins speed et plus constructive qu’actuellement.

L’avenir des César est donc assez flou. Les organisateurs de la cérémonie arriveront-ils à trouver une recette miracle pour regagner l’intérêt des spectateurs ? On veut y croire !

About author

Journaliste pôle Desk
Related posts
ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

ActualitéFaits Divers

Disparition d’OJ Simpson : c’est quoi cette affaire de meurtre pour laquelle il fut condamné ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux