À la uneActualitéFootSport

Rennes – Arsenal : le droit de rêver ?

Le Stade Rennais Football Club a déjoué tous les pronostics en allant s’imposer sur la pelouse des Verdiblanco du Bétis Séville (1-3). Cette victoire aura eu le mérite de transcender le peuple Breton qui, depuis des années, espère vibrer sur le plan européen. Outre l’engouement que cette qualification procure, attardons nous sur ce 8e de finale pour le moins inédit. Le Stade Rennais peut-il prolonger le rêve dans lequel il s’est embarqué ?

La recette Stéphan

Décidément, la famille Stéphan à le football dans le sang. Un vent de fraîcheur, d’envie, de victoire a gagné la capitale Bretonne depuis l’arrivée de Julien Stéphan. La recette ? Humilité, respect, travail. Rien d’extravagant me diriez-vous. Or, le technicien français a su voir en ses joueurs un potentiel. Il a créé une osmose que l’on avait rarement ressenti dans le vestiaire rennais. Le groupe vit bien et prend confiance en ses capacités. Une relation de confiance s’est vite établie entre le coach et ses joueurs. Nouvelle mentalité, nouveaux objectifs pour le Stade Rennais.

Le vestiaire rennais après la victoire contre Bétis Séville

Un adversaire de taille

Ils ne laisseront aucune miette. Les Gunners font partie des favoris de la compétition et espèrent se montrer d’autant plus sur la scène européenne. Depuis 2011, Arsenal ne passe plus les portes des 8èmes de finale d’une compétition européenne. Cette année, on sent les Gunners affûtés pour aller loin dans cette Ligue Europa. Un jeu à l’anglaise, rapide, fluide, projeté constamment vers l’avant. Arsenal, c’est 79 buts marqués avec une moyenne de 2 buts par match.

Dans ses rangs, Arsenal peut compter sur des joueurs de talent comme Aubameyang (3ème meilleur buteur de PL), l’Allemand Özil, Hector Bellerín ou encore le jeune français Matthéo Guendouzi. De plus, le club peut compter sur le spécialiste de la compétition Unai Emery. Le coach espagnol connaît parfaitement l’atmosphère de ce tournoi puisqu’il l’a remporté 3 années de suite (2014-2015-2016) avec le FC Séville.

Les raisons d’y croire

Tout miser sur l’attaque ?

Contre le Bétis Séville, Rennes voulait faire un gros coup. Ils l’ont réalisé avec brio avec 4 joueurs offensifs (Sarr, Ben Arfa, Niang, Hunou) et une hargne sans précédent. La clé du match serait-elle tactique ? Stéphan doit-il reconduire la même composition ?


Compter sur des Gunners peu inspirés ?

Même si le club anglais effectue pour l’instant une bonne saison, les joueurs d’Unai Emery ne sont pas exempt de tout reproche. Notamment en Premier League, trop suffisant contre West Ham ou Southampton. Arsenal encaisse aussi beaucoup de buts. On en compte 47 à ce stade de la saison. Récemment, les Gunners se sont fait peur contre les Biélorusses du Bate Borisov face auxquels ils ont été incapables de trouver la faille. Néanmoins, ils ont parfaitement rectifié le tir à l’Emirates Stadium (3-0).

Les joueurs à suivre

Ce sont deux joueurs français que nous allons analyser aujourd’hui. Ben Arfa et Lacazette qui se sont côtoyés en Équipe de France, se retrouveront pour ce 8ème de finale d’Europa League.

Côté Rennais

Hatem BEN ARFA, 31 ans, milieu de terrain

Rien à perdre, tout à gagner. Hatem donne de sa personne pour retrouver son meilleur niveau, et ça paye. Il est crucial pour casser les lignes et propulser les attaquants rennais sur orbite. Il peut aussi endosser le rôle de sauveur en décochant une frappe dont lui seul à le secret. L’ancien Parisien doit notamment s’affirmer comme un leader de part son expérience et son talent. À confirmer lors des deux prochaines confrontations face aux anglais.

Côté Gunners

Alexandre LACAZETTE, 27 ans, attaquant

13 buts toutes compétitions confondues et véritable meneur, Lacazette a gagné le cœur des Gooners. Ses entrées sont fracassantes, son intelligence et son sens du but ont sauvé plus d’une fois Arsenal. Il est devenu le point central sur lequel Arsenal pourrait construire quelque chose, qu’ils avaient désespérément manqué auparavant. Avec autour de lui Ramsey, Mkhitaryan et Aubameyang, il brille et embelli son équipe. À Rennes de contenir les assauts du frenchie.

Crédit photo : Stade Rennais Football Club / Arsenal Football Club

À lire aussi : https://vl-media.fr/rennes-betis-seville-pour-lhistoire/

About author

Rédacteur web - Coordinateur de rédaction
Related posts
À la uneActualitéInternationalSociété

La vente d’éléphants à des zoos bientôt interdite ?

À la uneActualitéHigh TechInternational

Elon Musk veut atomiser Mars

À la uneActualitéInternational

Un attentat kamikaze fait 63 morts à Kaboul lors d'un mariage

À la uneActualitéFaits DiversFranceInternational

Le randonneur Simon Gautier retrouvé mort en Italie

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux