FootSport

Quel mercato pour l'OL ?

L’Euro 2016 est au cœur de toutes les attentions jusqu’à mi-juillet, mais il n’y a pas que la Coupe d’Europe puisque le « marché des transferts », grand feuilleton de l’été est également ouvert. Aidons Jean-Michel Aulas à renforcer l’Olympique Lyonnais en vue de l’an prochain, le club rhodanien disputera la Ligue des champions.

Il est utile de préciser que notre article n’est pas influencé par les rumeurs mercato, le choix des joueurs est propre au rédacteur qui se met dans une position de directeur du recrutement, donc on a carte blanche ! Pour l’Olympique lyonnais, on respectera la volonté du club de favoriser des joueurs au prix raisonnable qui pourront s’engager sur du long terme.

7 Renforts : Coût total – 62 M €

Défenseur central : N.N’koulou, 26 ans – 0 M €. Lyon le sollicitait l’an passé, mais l’OM n’était pas décidé à négocier quoi que ce soit. Ils le regrettent probablement amèrement aujourd’hui, sachant que le joueur aurait pu rapporter un peu moins d’une dizaine de millions dans les caisses marseillaises. Aujourd’hui, l’OL peut avoir le dernier mot sans sortir le porte-monnaie. L’OL a tous les arguments pour convaincre l’international camerounais (69 sélections), que ce soit du côté sportif ou financier. Il ferait un remplaçant idéal à Samuel Umtiti annoncé avec assistance loin des pelouses de Ligue 1. Une belle plus-value sur Umtiti et un remplaçant d’expérience tout trouvé à 0€, Jean-Michel Aulas ferait un double coup de maître et pourrait relancer un Nicolas N’koulou en deçà cette saison, un peu à l’image de la saison de son ex-club (OM). Mais lorsque l’on connaît les qualités du défenseur, c’est un investissement sans risque, N’koulou peut se relancer chez l’autre olympique qui jouera la C1 en plus ! Aulas pourra subtilement rendre la pareille à Vincent Labrune, qui a recruté H.Bedimo (ex-OL) gratuitement. Œil pour œil, dent pour dent…

Défenseur central : Victor Ruiz 27 ans – 15 M € Arrivé l’été dernier en provenance de Valence pour 2,7 M €, le défenseur de Villareal s’est imposé comme un titulaire en puissance. Il a joué près de 50 matches cette saison (liga + C3). Villareal peut faire une grosse plus-value sur l’espagnol, le joueur lui, pourra découvrir la C1 après avoir réalisé de très bonnes performances en C3. Il viendrait constituer une charnière centrale [N’Koulou ou Mbiwa- Victor Ruiz], qui s’annonce très difficile à passer et redoutablement imperméable pour les attaquants. Victor Ruiz serait une excellente pioche ! Koné et Rose sont en partance, l’argent du transfert de ces deux-là pourra servir à recruter un joueur d’un calibre bien plus important. Mine de rien, cela permettra à Villaréal de le vendre environ 5x plus chère…

Milieu de terrain/Défenseur central : R.Saiss 26 ans – 5 M €. Sous contrat jusqu’en 2017 avec Angers, Romain Saiss est la révélation angevine cette saison. Il a tellement été à son aise cette saison, qu’une rumeur relatée par France Football l’envoyait au FC Barcelone. Intelligent dans le jeu, généreux dans les efforts, il est partout sur le terrain et surtout au bon endroit. Il jouit d’une polyvalence qui peut s’avérer utile en cours de saison. 6 de prédilection, il peut dépanner efficacement en défense centrale. Angers avait flairé le bon coup l’an passé en le délogeant du Havre pour 500k €. En un an, Angers peut le revendre 10x plus cher… Dans la continuité de cette ascension fulgurante, une place dans une des plus grandes équipes françaises lui permettrait de confirmer et d’apporter un grand plus défensivement à un olympique lyonnais qui se fait dépouiller derrière. C’est un renfort de qualité à bas prix.

Hakim-Ziyech1

Milieu de terrain : H.Zyiech, 23 ans – 15 M €. Élu meilleur joueur d’Eredivisie (championnat des Pays-Bas), le milieu offensif du FC Twente est sollicité de toute part. 17 buts et 10 passes décisives au compteur, il pourra devenir le leader offensif tant espéré par le président Aulas, qui n’a pas obtenu satisfaction de sa recrue phare l’été passé – Mathieu Valbuena. Véritable numéro 10, Ziyech a un pied gauche redoutable. C’est un très bon tireur de coup franc et il dispose d’une très bonne vision du jeu. Il permettra à Lyon d’avoir un jeu beaucoup plus direct et porté vers l’avant. Toutefois, la concurrence est accrue, une dizaine de clubs (crédibles) le suivent de très près, et la participation à la prochaine Ligue des champions reste évidemment un argument de premier ordre, ce que beaucoup de concurrents ne peuvent pas se vanter d’avoir. Le FC Twente a également besoin de liquidité en urgence, le joueur a besoin d’un nouveau challenge (notamment la C1), et l’OL d’un nouveau leader offensif (Fekir revenant difficilement de sa blessure, Valbuena décevant). Les concurrents sont prêt à débourser 10M € environ, à L’OL d’en proposer un chouia plus et de concrétiser l’affaire.

Milieu de terrain : B.Kaputska, 19 ans – 3 M € Autant en profiter, tant que sa côte n’a pas encore explosé, Kaputska évolue encore en Pologne à Cracovia et c’est l’une des révélations de cet Euro 2016. Très en vue lors des phases de poules, il peut devenir un pari intéressant pour l’olympique lyonnais réputé pour faire des miracles avec les jeunes joueurs. De plus, le joueur ne serait certainement pas contre le fait de passer un palier et d’intégrer l’un des 5 grands championnats, qui plus est dans le club qui a fini 2e du dernier exercice de Ligue 1. Actuellement en France avec la Pologne dans le cadre de l’Euro 2016, une raison de plus pour lui faire prolonger son séjour en France, un pays qui lui réussit visiblement bien.

bartosz-kaputska

Attaquant : Jésé Rodriguez, 23 ans – 17 M €. Le contrat du joueur prend fin en 2017, si l’OL joue le coup subtilement, il pourrait même l’obtenir pour 0 deniers l’an prochain. Mais pour cela, Lyon doit montrer un vif intérêt pour le joueur. On le sait tous, le Réal Madrid n’est pas esclave de quelques sous, encore moins pour 17M € d’euros, si le club ne désire pas vendre, ils ne vendra pas. La stratégie ? Faire un forcing pour enrôler Jésé avec un achat cash, mais le nerf de la guerre réside dans la communication, il faut sublimer le joueur et indiquer une volonté absolue de l’engager. En cas d’échec dans les négociations avec la Casa Blanca, il suffit de convaincre le joueur de ne pas renouveler son contrat et de le recruter totalement libre en juin 2017. Le Réal Madrid, préférera probablement le prêter (sans option d’achat) et renouveler le contrat. Mais le joueur avec la concurrence de la BBC en a très probablement assez de la situation comme l’avait pu l’être avant lui Alvaro Morata ou José Callejon, ce qui peut tourner clairement à l’avantage de Lyon. À 23 ans, le joueur veut lancer sa carrière, et Lyon a une carte à jouer !

Attaquant : L.Mousset, 20 ans – 8 M € Dossier très épineux, puisque pour le jeune espoir (U20) français, les offres pleuvent… Et comme d’habitude, elles viennent de l’étranger, comme si les clubs de Ligue 1 ne surveillaient pas se qui ce passe en Ligue 2. Lys Mousset, c’est le phénomène de la Ligue 2: à seulement 20 ans, le jeune havrais a un ratio but/match hallucinant, soit 1 but toutes les 110 minutes pour un total de 14 buts, 3 passes décisives en 16 titularisations… Une nouvelle fois, aucune équipe française ne s’est positionnée, surtout qu’il y a de grandes chances que le joueur favorise sa progression en ligue 1 plutôt que de se lancer dans un pays et un championnat nouveau. Bournemouth, Séville et le Torino se livrent une lutte acharnée pour obtenir sa signature. Monsieur Aulas, si vous lisez ces quelques lignes, je vous livre là une belle affaire. Lyon a l’avantage d’être un club français en premier temps, un club qui joue la Ligue des champions (ce n’est pas le cas de Bournemouth, ni du Torino) et l’OL connaît son coach pour l’an prochain, ce qui n’est plus le cas du FC Séville qui demeure dans le flou pour le moment. Lyon apporte une certaine stabilité qui pourrait convaincre le joueur. Mais pour convaincre Le Havre, il faudra s’aligner sur les concurrents qui seraient prêts à déposer une offre de 7 millions d’euros, à Lyon d’en proposer 8 et de conclure l’affaire.

Si l’OL suit nos conseils, ils auront une équipe taillée pour la Ligue des champions. Bien sûr, ça ne joue pas la victoire finale, mais avec le budget et le projet qui se veut être sur le moyen et long terme. Nous devons procéder étape par étape, et là Lyon avec un effectif pareil est bien parti pour faire mieux que l’an passé déjà et essayer au moins d’atteindre les 1/4 de finale. En ce qui concerne la Ligue 1, même si le PSG paraît toujours imprenable pour le moment, la place pour le podium devrait être une formalité, à moins que l’AS Monaco ne réalise le mercato que nous leur avons proposé dans l’article précédent. Là, la lutte sera bien plus acharnée, et le niveau de la Ligue 1 n’en sera que bien meilleur.

Amdaa Said

Related posts
À la uneActualitéSportTennis

Le Bilan chiffré de Roland-Garros 2019

À la uneActualitéFootSport

La France file en quart de finale

À la uneFootNon classéSport

Coupe du monde féminine : les huitièmes de finale à la loupe

ActualitéSportTennis

Tennis : Tsonga tout proche de l'exploit, journée en demie teinte pour les bleus

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux