À la uneSéries Tv

Qui est Anaïs Raciti, l’un des nouveaux visages d’Ici tout commence ?

Alors que la rentrée approche dans Ici tout commence, de nouveaux visages vont faire leur apparition comme Anaïs Raciti dont le personnage devra affronter le redoutable Teyssier.

Qui dit nouvelle saison dit nouveaux visages et nouveaux élèves dans Ici tout commence. Certains ont déjà été introduits cet été mais d’autres arrivent ces jours-ci, à l’image d’Anaïs Raciti, une jeune comédienne bourrée de talent dont vous allez forcément entendre parler dans les prochains mois, on prend les paris ! Et ça tombe bien, car avant d’arriver dans la série, on a avait déjà repéré la jeune comédienne pour son énergie et son charme incomparable. Elle était même l’invitée de La loi des séries en juin dernier.

Avant de vous voir dans Ici tout commence, pouvez-vous nous dire d’où vous venez ?

Je viens de Toulon et je fais du théâtre depuis l’âge de 8 ans ! Mais dès que j’ai eu 10 ans, c’était une évidence pour moi que je voulais en faire mon métier. Je peux dire que j’ai toujours voulu faire ce métier, être comédienne et j’ai donc tout fait pour me diriger vers les études qu’il fallait. A 12 ans, je suis entrée au Conservatoire de Toulon et en même temps, au lycée, j’ai suivi un cursus littéraire avec option théâtre. Une fois sortie du lycée, j’ai passé un concours pour être en Cycle d’orientation professionnelle toujours au Conservatoire de Toulon. Par la suite, j’ai pris un an pour moi avec un coach personnel, Louis-Emmanuel Blanc, qui m’a beaucoup apporté. Et c’est comme ça que je suis arrivée à Paris pour suivre les cours de “Les enfants terribles“. Depuis 2016, je commence à passer des castings mais on sait que ça peut prendre du temps pour que les choses arrivent dont je ne lâche rien. J’ai même rejoint une agence artistique depuis quelques temps et les choses suivent leur rythme. C’est vraiment depuis 2018 que j’ai commencé à avoir des projets et à pouvoir vivre de mon métier. Et grâce au Conservatoire, j’ai pu m’essayer au théâtre, notamment en deuxième année où je devais participer à une pièce pour valider mon diplôme. La pièce s’appelait Tabula Rasa et j’ai eu la chance de la jouer sur quelques dates avec une troupe que je vais d’ailleurs retrouver cette année.

Malgré une année compliquée pour les artistes, vous avez eu la chance d’enchaîner plusieurs projets…

Après être passée par une phase très calme, en février j’ai décroché un petit rôle dans une série pour Netflix, Les 7 vies de Léa dans laquelle je joue la meilleure amie d’une des héroïnes de la série. (Léa déteste sa vie… Elle va en vivre 7. Quand elle tombe sur le corps d’Ismaël, un adolescent disparu trente ans plus tôt, Léa retourne en 1991 et se réveille chaque matin dans le corps d’une personne différente. Pourra-t-elle le sauver ? ndlr).

Juste après, j’ai obtenu un rôle dans un téléfilm de France 2, Et doucement rallumer les étoiles qui devrait sortir à la rentrée (Une famille ordinaire, heureuse, qui vit dans une petite station balnéaire au bord de la Méditerranée. Laure et Vincent sont amoureux comme au premier jour. Aujourd’hui leurs filles jumelles, Camille et Marie, ont 15 ans. Elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau, pourtant Marie cache depuis longtemps à tous, un profond mal-être contre lequel elle n’arrive plus à lutter. Le jour de ses 15 ans, elle se jette d’une falaise. La famille plonge dans un cauchemar, rongée par le chagrin, la culpabilité et le manque. La cellule familiale explose, chacun s’enferme avec ses questions, sa solitude, son impuissance. Chaque membre de la famille vit le deuil à sa manière, avec sa façon de panser ses plaies. Mais si le drame révèle les fissures anciennes de la famille et la met en danger, il apporte aussi les moyens de réparer les blessures, petit à petit. Peu à peu, chacun remonte à la surface, obligé de se reconstruire avec l’absence de Marie, de survivre avec ses propres armes, de rallumer une à une les étoile. Ndlr).

Et enfin, en juillet, j’ai appris que j’allais jouer dans Ici tout commence (dont le rôle arrive cette semaine ndlr). C’est un nouveau challenge pour moi, un rythme différent mais c’est vraiment passionnant à vivre. Je suis quelqu’un qui adore l’inconnu, qui adore bouger, foncer, ce genre d’expérience c’est parfait pour moi. J’ai profité à fond de cette expérience qui m’a vraiment enrichi et j’ai vraiment hâte de pouvoir recommencer

Dans ces épisodes, Anaïs Raciti a eu l’immense chance de pouvoir jouer avec l’excellent Benjamin Baroche. Un passage très enrichissant dans une série qui reste une école excellente pour de jeunes comédiens-nes, comme pour les auteurs. En tout cas ici, on croit à fond en cette brillante comédienne et on lui souhaite le même parcours qu’à Lucia Passaniti que l’on avait aussi reçu avant son arrivée dans la série en 2020.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la une

C'était il y a 35 ans : la mort de Malik Oussekine

À la uneSéries Tv

La vengeance au triple galop revient en clair dès le 20 décembre

À la uneInternationalSport

Les Etats-Unis vont boycotter les JO d'hiver en Chine

À la uneSéries Tv

Avy Marciano quitte Plus belle la vie après 10 ans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux