À la uneFootFranceMédiasPolitiqueSociétéSport

Qui est Damien Rieu, ce militant d’extrême droite attaqué en justice par Benzema ?

L’attaquant madrilène Karim Benzema a porté plainte contre Damien Rieu pour diffamation. Suite à des tweets datant de fin 2020 dans lesquels le militant d’extreme droite comparait Benzema à un djihadiste, le footballeur a lancé une procédure judiciaire.

Sensationnel sur le terrain cette saison, l’attaquant des bleus ne se laisse pas faire ni sur le terrain ni sur les réseaux sociaux. Cette semaine il a attaqué en justice Damien Rieu, ce militant qui sait faire parler de lui.

Qui est Damien Rieu ?

“Influenceur” qui a rejoint cette année Eric Zemmour. L’homme de 33 ans s’est rapidement imposé comme une figure phare d’extreme droite. Grand adepte de la théorie du Grand remplacement, il est associé à une certaine insolence. Pour vous faire une idée, l’homme s’est fait connaitre en envahissant avec un masque de cochon sur la tête une chaine de restaurant halal. Se suivent des blocages de mosquées, une opération anti-migrant, des faits pour lesquels il a été condamné puis relaxé en appel.

Depuis, Damien Rieu connait une certaine notoriété sur les réseaux, notamment twitter où il compte prés de 112 000 abonnés. Il utilise ce réseau comme une véritable arme et défouloir en ciblant directement certaines personnalités.

L’affaire Benzema

Alors que le militant a partagé en début mai sur twitter sa convocation au tribunal avec un message à son image, il est attendu le 23 mai devant le tribunal de Lyon pour une première comparution en vue de sa mise en examen.

Des faits qui remontent pourtant à fin 2020. Damien Rieu avait mentionné à plusieurs reprises le joueur français sur twitter notamment. Dans un premier tweet, le militant publie une photo de Karim Benzema aux côtés de l’Imam de Meaux avec ce commentaire : « interessant de découvrir que Benzema fréquente l’imam Nourdine Mamoune qui vient d’être perquisitionné… Vivement que la Justice s’intéresse aussi au financement des mosquées de Bron ».

Enchainant avec un deuxième tweet quelques mois plus tard, cette fois un montage photo de plusieurs djihadistes en ajoutant l’attaquant madrilène avec l’index levé vers le ciel.

Questionné par la politologue spécialiste du Moyen-Orient, Myriam Benraad, Benzema parle « d’un geste d’affirmation de la foi, pas un geste politisé, militarisé comme il l’est devenu avec des groupes comme l’Etat Islamique. ces groupes politisent une pratique qui normalement relève de la sphère de l’intime ».

Son avocat, Me Sylvain Cormier s’exprime à son tour et accuse « le militant d’extrême droite multirécidiviste d’alimenter la haine, son dernier tweet assimile Karim Benzema à un terroriste. Faut-il attendre un nouveau drame pour réagir ? ». Il mentionne même le Président de la République Emmanuel Macron et le ministre de l’intérieur Gerald Dermanin.

Du côté de l’associé d’Eric Zemmour, il s’agirait d’une procédure d’intimidation. Assez confiant car déjà relaxé deux fois, il attend sa première comparution fin mai.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaCulture

Qui est Michel Hazanavicius, le réalisateur qui fait l’ouverture du Festival de Cannes ?

À la uneFranceSport

Les 5 grands favoris du Tour de France

ActualitéFaits DiversFrance

Disparition de Lesline Ravel : c’est quoi cette "affaire Jubillar bis" ?

À la uneFranceSport

Qui est Cyril Benzaquen, en lice pour le titre de champion du monde de kickboxing ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux