À la uneSport

Qui est Jonas Vingegaard, le vainqueur de l’édition 2022 du Tour de France ?

Jonas Vingegaard a remporté hier la 109ème édition du Tour de France. À 25 ans, c’est la première fois qu’il s’impose dans la compétition.

Sa première victoire sur le Tour

Ce n’était pas une image attendue avant le début de la compétition. Le Slovène Tadej Pogacar, déjà vainqueur du Tour de France en 2020 et en 2021, était en effet donné grand favori. Mais c’est finalement celui qui était son dauphin l’an passé, Jonas Vingegaard, qui a occupé la première marche du podium sur les Champs Elysées ce dimanche. A l’occasion de cette édition partie de Copenhague, il devient ainsi le premier Danois à remporter la compétition depuis Bjarne Riis en 1996. Ce sacre intervient après un parcours au cours duquel il a su montrer sa solidité, notamment en montagne en faisant la différence dans les Alpes puis dans les Pyrénées.

Jonas Vingegaard est monté sur le podium avec sa fille, Frida.

Tout droit venu du marché de poissons

Malgré son succès actuel, le parcours de Jonas Vingegaard semble plutôt lié à un concours de circonstances. Au départ, le petit danois découvre le sport avec le football mais son caractère discret et renfermé ne lui permet pas de s’épanouir dans ce sport collectif. Alors qu’il a 10 ans, ses parents l’emmènent voir le départ du Tour du Danemark à Thisted, dans le nord-ouest du pays. C’est là qu’il découvre le club de cyclisme local, mais surtout sa vocation.

Il y avait un vélo, et un home trainingJe l’ai essayé et ils ont dit que j’étais vraiment bon. Je suppose qu’ils disaient ça à tout le monde parce qu’ils voulaient de nouveaux membres. Mais ça a au moins marché pour moi. Depuis, je ne suis jamais redescendu de mon vélo.

Jonas Vingegaard pour Eurosport

Le vélo prend ainsi de plus en plus de place dans sa vie. En 2016, alors âgé de 19 ans, il rejoint l’équipe ColoQuick, pensionnaire de la deuxième division de l’UCI (Union cycliste internationale). C’est un passage qui lui permet de grandir mais qui doit malheureusement s’arrêter l’année suivante. Une fracture du fémur met en effet Jonas Vingegaard à l’arrêt pendant plusieurs mois. Le jeune cycliste n’a alors guère d’autre choix que de changer temporairement d’orientation et en vient à travailler sur un marché de poissons. Il n’est pas encore professionnel, toutefois cette expérience contribue à lui forger un caractère.

Un succès récent et rapide

Lorsqu’il revient de blessure, Jonas Vingegaard monte progressivement les échelons. En 2018, il montre ses qualités de grimpeur puis est repéré par la Jumbo Visma. C’est d’ailleurs avec cette équipe que le monde du cyclisme découvre, comme le souligne le patron de ColoQuick Brian Pedersen à l’AFP, que “derrière son apparence de mouton, c’est un loup“. Arrivent ainsi les victoires d’étapes : une deuxième place au Tour du Danemark en 2019, mais surtout une deuxième place au Tour de France 2021. Son concurrent Tadej Pogacar s’empare du maillot jaune mais le Danois obtient sa revanche lors de cette édition 2022. En effet, cette année, il a remporté deux victoires d’étapes, le maillot à pois du meilleur grimpeur et bien sûr le maillot jaune.

Une chose est sûre, cependant, Jonas Vingegaard a gardé son caractère humble et timide. Un de ses premiers mots en tant que vainqueur a ainsi été adressé à Tadej Pogacar sur le podium : “Merci pour cette formidable bataille“.

A lire aussi : C’était en 1985… la dernière victoire française sur le Tour de France

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMusiquePeople

Aya Nakamura en garde à vue... c'est quoi cette histoire ?

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... "Tout le monde ment" avec Vincent Elbaz

À la uneModeReportages

Hôtel Mahfouf : on a testé la boutique de Léna Situations

ActualitéSport

5 événements sportifs qui ont subi un boycott

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux