À la uneActualitéSport

Raymond Domenech : la victoire de la France « peut-être responsables de la crise en Ukraine »

L’ex-entraîneur des Bleus n’analyse pas seulement le sport mais aussi l’actualité politique internationale. La preuve avec l’interview qu’il a donnée à Frédéric Taddeï pour le magazine GQ d’aujourd’hui. Et selon lui, la victoire des Bleus contre l’Ukraine serait à l’origine des soulèvements populaire dans le pays.

Raymond Domenech est un philosophe des temps modernes. Le BHL des ballons ronds. Il l’a démontré dans une récente interview au magazine GQ en affirmant que le foot et l’équipe de France ne sont peut-être pas totalement étrangers à la situation politique de l’Ukraine. En effet, selon lui, le match retour de qualification pour la Coupe du monde, le 20 novembre 2013, remporté par l’équipe de France, a mis le feu aux poudres ukrainiennes. « Quand je vois dans quel état on a mis l’Ukraine, ça me désespère! Si l’Ukraine avait gagné… », se désole-t-il, alors qu’il est amené à commenter le traitement de l’équipe de France dans les médias.

L’influence du foot sur la société

« On l’a vu, nous, en 1998 quand le PIB a augmenté de 1%. La confiance faisait que les gens consommaient. […] Les Ukrainiens croyaient être qualifiés. S’ils nous avaient éliminés, les Ukrainiens auraient eu un truc à se raccrocher en disant : “On va à la Coupe du monde, on parle d’autre chose et les Russes on les affronte sur le terrain”. Involontairement, nous sommes peut-être en partie responsable de la crise en Ukraine […] C’est le poids du foot », s’explique Raymond Domenech. Une observation « originale », selon les propres mots du journaliste Frédéric Taddeï.

Pour rappel, L’Ukraine traverse une intense crise politique depuis fin novembre 2013, lorsque le gouvernement de Viktor Ianoukovytch, alors en place, a refusé de signer un accord d’association avec l’Europe. La révolte, née à Kiev sur la place Maïdan, s’est ensuite étendue à tout le pays et s’est transformée en affrontements violents entre pro-européens et pro-russes, allant même jusqu’à faire des morts. Aujourd’hui, un nouveau président est à la tête de l’Ukraine et un calme relatif est revenu dans le pays.

Reste à savoir maintenant si, à l’aube de l’ouverture de la Coupe du Monde et comme l’affirme Raymond Domenech, le foot permettra d’apaiser les esprits protestataires. Et qui plus est ceux du pays organisateurs, le Brésil, qui s’enflamment actuellement. En témoignent les grèves et manifestations à répétition. Réponse le 13 juillet prochain…

En attendant, le football sera partout et sur toutes les chaînes de télévision de la planète. Après tout, c’est vrai que ce sport a une certaine influence sur notre société. Et si Raymond avait raison ?

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneEconomie

Crypto pour les nuls : #1 Qu'est-ce qu'une cryptomonnaie?

À la uneActualitéEnvironnement

Pollution : Une nappe d’hydrocarbures de 35 kilomètres au large de la Corse

À la uneActualitéInternational

Prix Pulitzer : Une récompense spéciale pour la jeune femme qui a filmé le meurtre de Georges Floyd

À la uneActualité

“Marche des libertés” : Une manifestation contre l'extrême droite se tient aujourd’hui à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux