À la uneFrancePolitique

Réforme des retraites : quelle décision a pris le conseil constitutionnel ?

Les neuf juges ont rendu deux décisions très attendues, d’une part sur la réforme des retraites, d’autre part sur la demande de référendum d’initiative partagée

80 interpellations ont eu lieu jeudi en marge de la manifestation contre la réforme des retraites à Paris, parmi ces interpellations 69 personnes ont été placées en garde à vue, selon une information du parquet à BFMTV ce vendredi. Hier marquait la douzième journée de mobilisation de l’intersyndicale. Des millions de personnes ne cessent de manifester dans la France depuis le début de cette réforme. Ainsi, le Conseil constitutionnel représente le dernier rempart contre le passage de cette réforme.

« On nous a menti sur les 1 200 euros brut. De même, nous n’avons eu aucune réponse sur les carrières longues et les femmes grandes perdantes. Je crois qu’il y a matière à censurer intégralement ce texte et dire que la Constitution a été détournée à des fins autoritaires pour passer en force une réforme dont personne ne veut », affirme la présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale.

Réaction de JLM face à la réponse du Conseil Constitutionnel

Le Conseil constitutionnel valide la retraite à 64 ans, l’essentiel de la réforme

Le corps de la réforme, autrement dit, le report de l’âge légal à la retraite à 64 ans a été validé par le Conseil constitutionnel, ce vendredi 14 avril. Le Conseil a tout de même rejeté six dispositions du texte, dont l’index senior. De plus, on peut remarquer que les Sages ont rejeté la première demande de référendum d’initiative partagée, visant à limiter l’âge de départ à la retraite à 62 ans.

C’est une bonne nouvelle pour le président Macron, alors en visite sur le chantier de Notre-dame de Paris. Il martelait sa volonté de « tenir le cap », « C’est quand on fixe un cap avec une ambition qu’on peut bouger », a-t-il déclaré. « Tenir le cap, c’est ma devise », a insisté le chef de l’Etat. Le président est censé recevoir les syndicats à l’Elysée mardi prochain, il dispose en théorie de 15 jours pour promulguer la loi mais il est de coutume que celle-ci soit promulguée le lendemain.

A lire aussi : “Promenade Jean Paul Belmondo” pourquoi ce nom de promenade en dessous du pont Bir-Hakeim ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

À la uneSéries Tv

Mallaury Nataf : "J'ai passé 6 ans dans la rue" (Le miel et les abeilles)

À la uneMédias

Laëtitia Milot va animer le "Meilleur Pâtissier" sur M6

À la uneSéries Tv

B.R.I : le tournage de la saison 2 officiellement lancé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux