CultureMusique

Retour sur le Summer sound, un festival qui n’a rien a envier aux plus grands!

Du 3 au 6 août 2017 se déroulait à Rochefort la 3ème édition du Summer Sound Festival. Depuis l’année dernière avec la venue de David Guetta, le festival a opté pour une direction artistique clairement orientée électro et le moins que l’on puisse dire c’est que cela a plu !

20 000 festivaliers réunis à Rochefort

Avec un line up constitué chaque jour de plusieurs stars de renommée internationale, les organisateurs ont réussi leur pari: 4 jours de fête pour plus de 20 DJs dont Madeon, Afrojack, Dillon Francis ou encore Martin Solveig.

Le site de la Corderie Royale accueille les festivaliers pour la troisième fois consécutive, qui en prennent déjà plein la vue dès leur arrivée.

Pour ceux qui restaient plusieurs jours, les organisateurs ont mis à disposition un camping mais pas seulement. En effet, le site de 1,5 hectares regorgeait de différentes activités afin que ces quatre jours restent une fête constante. On peut citer parmi elles le ventriglisse, les différents DJ sets pendant l’après midi ou encore les mini-piscines pour rafraîchir les personnes présentes. On peut presque dire qu’il suffisait à vivre en autosuffisance pendant la durée du festival grâce à la présence d’une supérette, d’un stand de recharge pour tous les appareils électronique ou encore de l’élection d’un gouvernement! Bref, on a pu voir dès le début que le Summer Sound n’était pas un festival comme les autres!

Néanmoins, pour les festivaliers qui ne restaient qu’un seul ou deux jours ou qui n’avaient pas opté pour le camping, il reste toujours l’attrait du lieu et bien sûr la programmation qui a su en satisfaire plus d’un ! Si la file d’attente nous a paru vraiment impressionnante au début, il s’est avéré que grâce à une organisation bien rodée, 10 minutes ont suffi pour passer les différents contrôles mis en place.

Quant aux performances des artistes choisis pour cette troisième édition, nous n’avons pas été déçus non plus ! Suite à la venue de dernière minute de Martin Solveig au Parc des princes pour le premier match de Neymar la timetable a du être réorganisée mais dans l’ensemble les changements se sont déroulés sans accroche. L’organisation du festival autour d’une scène unique peut faire des sceptiques mais l’agencement du lieu a permis au contraire un espace de danse convivial. Animé par quelques mosh pits lors du set de Dillon Francis pour les spectateurs les plus courageux à l’avant de la scène, il était également possible de faire le choix de rester dans un espace plus calme à l’arrière.

Pour conclure, le Summer Sound s’affirme d’année en année comme un des festival incontournable du grand ouest mais surtout de France en arrivant à constamment se renouveler pour proposer une expérience nouvelle à son public. On peut d’ores et déjà dire qu’on attend avec impatience l’édition 2018 !

Related posts
À la uneActualitéMusique

Music to be murdered : un retour du Eminem de 2002 ?

À la uneActualitéBrèvesCultureFormule 1Sport

Formula 1 : Drive to Survive, la date de la saison 2 enfin connue

À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Culture : Au Studio 13/16, une certaine idée de la culture

À la uneArt / ExpoCultureMusique

Retour sur le Festival Passages, la nuit comme expérimentation

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux