À la uneTurf

Retour sur la sensationnelle journée du Grand Prix d’Amérique

C’était une journée qui était attendue avec impatience depuis de nombreux mois par les amoureux du sport hippique. Le centenaire du Grand Prix d’Amérique a tenu toutes ses promesses avec un show de haut niveau tant sur la piste que dans les tribunes pleines de Vincennes. Face Time Bourbon a fait triompher la jeunesse dans l’épreuve reine des courses de trot attelé au terme d’une course sublime.

Un succès populaire dans les tribunes

Avec 39.978 spectateurs présents pour célébrer le centenaire du Grand Prix d’Amérique, les tribunes de l’Hippodrome de Paris-Vincennes étaient pleines pour encourager les champions en piste. Une belle ambiance avec de nombreuses animations tout au long de la journée avec un show à l’américaine de motos Harley Davidson, le défilé de la Garde Républicaine et le DJ Set d’Ocho pendant toute la réunion pour faire monter la température!

Face Time Bourbon, la consécration d’un crack

Le Grand Prix d’Amérique est toujours une course sans concession. Mais cette édition 2020, qui signait le centenaire du championnat du monde de trot attelé, était particulièrement relevée avec les meilleurs chevaux au départ de l’épreuve. Le 5 ans Face Time Bourbon, vainqueur du Critérium Continental, course préparatoire lui donnant le droit de participer au Grand Prix d’Amérique, était le plus jeune au départ, mais en aucun cas le moins talentueux.

Le triomphe de Face Time Bourbon dans le Grand Prix d’Amérique 2020

Face à l’armada des chevaux entraînés par Jean-Michel Bazire, Bjorn Goop a su patienter jusqu’à la sortie du dernier tournant pour lancer son champion à l’assaut de Davidson du Pont, favori de la course, qui a dû s’avouer vaincu à 100 mètres du poteau aprés un parcours un peu moins favorable que celui du crack de Sébastien Guarato. Belina Josselyn, tenante du titre, doit se contenter d’une courageuse troisième place aprés avoir pris ses responsabilités tôt dans le parcours, restant à l’extérieur de son compagnon d’écurie Davidson du Pont une bonne partie de la course.

Au pied du podium, la jument de fer, Chica De Joudes a laissé quelques regrets à son mentor Alain Laurent, traçant une magnifique ligne droite pour échouer de peu face à la ballerine de JMB. Concluant le quinté, Vitruvio, gros outsider à plus de 147/1 est venu causer la grande surprise ajustant Delia du Pommereux, la protégée de Franck Nivard étant partie sur la mauvaise jambe, ce qui lui coûte probablement un meilleur classement.

Concernant les chevaux ayant causé des déceptions, notons que le crack Bold Eagle a du rendre les armes dans la ligne droite finale, terminant 10ème. On retrouve aussi Propulsion, le champion âgé de 9 ans de Daniel Reden qui n’a pas pu rivaliser face aux plus jeunes, lui qui a conclu 5ème de l’édition 2019. Terminant second en 2019, Looking Superb est le plus décevant des Bazire, lui qui a pris rapidement le commandement de l’épreuve, il a cédé tôt dans la course et essayera de renouer avec ses heures de gloire en appel dans le Grand Prix de France dans 2 semaines, seconde étape de la Triple Couronne. Reste à savoir si le champion Face Time Bourbon tentera le challenge!

Revivez les temps fort de la journée du Grand Prix d’Amérique avec l’after-movie de l’événement!

About author

Directeur de la rédaction VL Media
Related posts
À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Neon Genesis Evangelion | La loi des séries #413

À la uneSéries Tv

Mélanie Maudran : "On va revenir à une Claire Estrela plus borderline comme au début de la série"

À la uneActualitéCultureSéries Tv

Après Validé, Hatik rejoint le casting d'une série de TF1

À la uneActualitéFranceMédias

Télévision – M6 censurée en Algérie suite à la diffusion d’un “Enquête exclusive”

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux