À la uneActualitéFaits Divers

Lara Sanson, une jeune adolescente défigurée

Le 14 janvier, le chien du meilleur ami de Lara Sanson l’a attaqué. C’est en faisant des photos avec l’animal que cette dernière a perdu le sourire en se faisant mordre au visage.

Une jeune argentine de 17 ans, Lara Sanson, rejoint son ami pour passer une après-midi en sa compagnie. Elle ne s’attendait sans doute pas à se retrouver à l’hôpital quelques heures après. Lara publiera, sur Twitter, une suite de photos des événements particulièrement parlante. Elle décrit les photos avec cette phrase : “une session photo qui tourne mal”.

Photos postée sur Twitter après l’incident

L’événement s’est déroulé suite à un shooting de l’adolescente avec l’animal. Tout se passait bien avec Kenai, le berger allemand. Elle le serrait dans ses bras et faisait des photos avec lui. Le chien, pourtant calme jusqu’alors, referma sa mâchoire sur Lara. À ce moment là, l’adolescente avait la tête dans la gueule du chien.

« Peut-être que c’est aussi parce que je l’ai serré dans mes bras et que je lui ai fait peur »

Lara sanson pour le journal “La Nacion”

Suite à l’incident, Lara a été emmenée en urgence à l’hôpital. Pendant deux heures, les chirurgiens se sont appliqués pour que la jeune fille ait le moins de séquelles possible au visage. Elle ressort tout de même avec quarante points de sutures. L’adolescente est marquée du front à la mâchoire. Elle gardera des traces toute sa vie mais en est ressortie sans complication. Cela nous rappelle que les animaux restent envers et contre tout sauvages et que ce ne sont pas des objets.

Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux