À la uneActualitéSport

#RideForOlivia : Le monde équestre est en deuil

Avec #RideForOlivia, le monde équestre rend hommage à Olivia Inglis, décédée à cheval dimanche dernier. Un terrible accident, qui rappelle que l’équitation est un sport dangereux.

Des cavaliers du monde entier se voient touchés par son histoire. Olivia Inglis, 17 ans, est décédée ce dimanche 6 mars d’une chute à cheval. Elle participait au concours Horse Trials de Scone, compétition hippique au Nord de Sydney. Lors de l’épreuve de cross, son cheval Colorianus — un pur-sang de onze ans — et sa cavalière abordent un obstacle, mais tombent. La monture s’écrase sur la jeune australienne, la tuant sur le coup, devant des centaines de spectateurs horrifiés.

Vague de soutiens sur la toile

Depuis le terrible accident, un flot ininterrompu de messages de soutien tient lieu sur les réseaux sociaux, à travers le hashtag #RideForOlivia — montez pour Olivia. Les cavaliers des quatre coins du monde sont invités à partager une photo d’eux à cheval, en signe de leur solidarité. Des milliers de photos ont ainsi été postées, créant une mosaïque en mémoire de la jeune fille. En quatre jours, un panel de plus de 126 000 photos a été partagé.

« Une cavalière accomplie, très expérimentée »

Olivia Inglis était issue d’une lignée de propriétaires et de cavaliers, très connue dans le milieu hippique. Judy Fasher, porte-parole de la Fédération australienne d’équitation, a partagé son émotion : « Elle était une cavalière accomplie, très expérimentée, qui a été à cheval toute sa vie, depuis son plus jeune âge. » La médaillée d’or olympique Charlotte Dujardin s’est également jointe aux hommages, ainsi que le médaillé d’or Carl Hester.

Un sport dangereux

Ce tragique évènement rappelle que l’équitation reste un sport dangereux. Selon une étude réalisée sur des cavaliers expérimentés à Calgary, le sport serait plus dangereux que la course automobile, le rugby ou encore le ski. Les chutes sont fréquentes, avec les risques qui vont avec : traumatismes crâniens, du thorax ou de la clavicule… Les accidents peuvent même être paralysant si la moelle épinière est touchée. Le film « L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » de 1998 en fait par exemple état.

›› À lire aussi : Tournée des As Poney ce week-end.

© Source photo à la Une : smh.com.au.
About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Le Camping Paradis s'exporte à la neige à la veille des fêtes

À la uneInternationalSanté

Covid 19 : Un italien essaie de se faire vacciner avec un bras en silicone

À la uneFranceSanté

Où en est la 5ème vague de Covid, avant un nouveau conseil de défense lundi ?

À la uneSéries Tv

La série Ainsi soient-ils arrive sur Disney+ ... il était une foi

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux