À la uneActualitéSéries Tv

Rising Star fait de la résistance

Entre mauvaises audiences et la mort d’un de ses candidats, le télé-crochet ultra participatif de M6 a vécu un démarrage délicat mais semble avoir trouvé son rythme de croisière.

Un concept innovant qui peine à séduire

Parler d’innovation pour un énième télé-crochet musical qui se donne pour mission de révéler la star de demain peut paraître un comble, mais il y a bel et bien une innovation qu’on ne peut pas retirer à Rising Star, celle de l’ultra-participatif. Cet élément décisif dans le vécu entre le téléspectateur et l’émission et où celui-ci peut être un véritable acteur du programme qu’il regarde, donner son avis en direct et faire changer l’issue de l’émission par son vote. Certes cela était déjà possible dès l’ancêtre de la télé-réalité, la Star Academy, ou le téléspectateur via son téléphone pouvait appeler un numéro ou envoyer un sms “pour sauver” son candidat favori, mais ici tout est gratuit, et c’est la révolution qu’offre ce concept d’après la communication qui en est faite.

rising star

Il faut l’admettre, l’idée est séduisante, participer en direct, gratuitement, au programme qu’on regarde, ne serait-ce pas finalement la télévision de demain, celle qu’on dit ultra-connectée? On pouvait s’attendre à un carton d’audience, il n’en est rien. Depuis son lancement, il y a un mois jour pour jour, l’émission peine à trouver son public, malgré un démarrage correct à 3.76 millions de téléspectateurs et 16.9% de parts de marché (4 ans et +), l’émission a atteint son plus bas la semaine dernière, réunissant moins de 2 millions de téléspectateurs. Le 23 octobre, l’émission regagne 0.8% de parts de marché et 230.000 téléspectateurs et maintien une forte participation des téléspectateurs avec l’enregistrement de 2 millions de votes d’après M6.

L’hommage à Gael Lopes

gael lopez

Dés l’ouverture de l’émission, le ton était grave puisqu’il s’agissait de rendre hommage à Gael Lopes, candidat de l’émission, décédé quelques jours plus tôt, victime d’une chute depuis l’appartement de sa sœur. Les animateurs ont dédiés l’émission en sa mémoire et un hommage a été fait par les chanteurs qu’il a rencontré lors des auditions.

Quel avenir pour le concept?

Face aux mauvaises audiences, les rumeurs de retrait anticipé du programme ont pas mal tourné sur internet, toutefois M6 a confirmé vouloir aller au bout et donner du temps au programme pour trouver son public. La chaîne est par ailleurs satisfaite par les bons score de la participation du public via l’application 6play qui permet de voter en direct, une bonne expérience pour le développement de nouveaux programmes 2.0 sans doute, reste que la chaîne reste faible face à la concurrence et notamment face à la série Profilage de TF1 dont la saison 5 a été lancée y a deux semaines et qui offrait un épisode inédit avec la présence de Julie Gayet qui a séduit plus de 7.13 millions de téléspectateurs.

Rising Star pourra cependant compter sur un regain d’audience grâce à la fin de certains rodages, l’émission peinait à trouver un rythme efficace entre les présentations des candidats et leur passage effectif devant le mur, mais aussi sur l’animation, la chaîne a pris le risque de confier l’animation du programme à un couple peu expérimenté en TV à l’instar de Guillaume Pley, animateur radio qui a eu du mal à trouver sa place dans les premiers épisodes. Enfin, la phase des duels permet de se rendre compte d’un autre atout de l’émission, le très haut niveau des candidats, supérieur même à celui d’un certain télé-crochet de référence, The Voice, reste à voir s’il connaîtra le même succès d’audience au final.

Top 5 des meilleures prestations

 

Christophe Crépin

About author

Directeur de la rédaction VL Media
Related posts
À la uneBrèvesMusiqueSéries Tv

Le monde de demain : Arte va lancer une série sur les débuts de NTM

À la uneTurf

Arc Trials : ultimes préparatoires pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... La part du soupçon, avec Kad Merad (TF1)

À la uneTout Pour Réussir

Grégoire Potton : « Le foot et la politique sont de vraies addictions ! »

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux