À la uneSportTennis

Roland-Garros, jour 3 : Monfils et Mladenovic portent les bleus, Nadal et Djokovic tranquilles

Tous les soirs jusqu’au 13 Juin, VL Média fera le point chaque soir sur la journée de Roland-Garros. Résumé des moments marquants de la journée, et projection sur les affiches importantes du lendemain, vous saurez tout de ce qu’il ne fallait pas manquer sur les courts du côté de la Porte d’Auteuil. Aujourd’hui retour sur la première de Nadal, l’élimination de Rublev ou encore la victoire de Gaël Monfils

Le match du jour : Gaël Monfils – Albert Ramos Vinolas

Il s’agissait d’un premier match piège pour le n°1 français, qui n’avait gagné qu’un seul match depuis la reprise du circuit ATP en Aout 2020. Sous la chaleur, 28°C aujourd’hui, face à un vrai joueur de terre battue qui avait déjà plus qu’embêté Novak Djokovic auparavant ici-même, il y avait de quoi être inquiet pour le parisien. Heureusement le défi à été relevé avec brio. Toutefois avec un temps d’adaptation logiquement compliqué. Ainsi sa première manche à fait craindre le pire. 6-1 pour l’espagnol il n’y avait même pas de combat sur le court Suzanne-Lenglen. Mais à partir de la seconde manche, le français commençait à tenir de plus en plus l’échange à remettre la balle dans le court. Et avec sa puissance offensive, le parisien faisait plus régulièrement la différence. Physiquement il se mettait aussi au niveau de l’intensité. Toutefois il dû sauver une balle de deux sets à zéro dans le tie-break. Une fois ceci réalisé il remporta la manche 8 points à 6 au tie-break. La partie venait de basculer. Car en effet Ramos-Vinolas venait de prendre un coup sur la tête au moment même ou Monfils réveillait lui le Lenglen. Sur sa lancée, il breake rapidement en début de 3e set, avantage qu’il garde pour virer en tête. La 4e manche est plus difficile, Monfils doit s’accrocher. A 4-4 cependant il profite de l’une de ses rares occasions pour faire la différence au meilleur moment. Il conclut ensuite 6-4, et s’imposa dans une ambiance de fête. Un public qui l’a toujours soutenu même dans cette période de doute et qu’il remerciera en bord de court. Peut-être un petit déclic pour le français qui affrontera un tout autre type de joueur, beaucoup plus entreprenant au tour suivant. Le jeune suédois Ymer.

La vidéo du jour

Grosse émotion pour Gaël Monfils après sa victoire de l’après-midi sur le Lenglen ou l’on sent que le public à joué un rôle important dans son triomphe

Le tableau masculin : Rublev a la trappe, Djokovic et Nadal déroulent

Une seule sensation mais de taille est venue bousculer le tournoi masculin aujourd’hui. En effet après l’élimination de Dominic Thiem dimanche, c’est Andrey Rublev qui est tombé dans la partie haute du tableau. Le Russe tombeur de Nadal à Monte-Carlo et finaliste de ce même tournoi, mais aussi accessoirement quart de finaliste des trois derniers Grand Chelem est totalement passé à côté de son début de match contre Struff. Ce dernier pourtant pas réputé pour exceller dans des conditions rapides comme l’offrait la terre battue sèche et vive d’aujourd’hui, à l’inverse il préfère des conditions plus lourdes, s’est illustré en prenant les deux premières manches. 6-3, 7-6. Le russe finissait par réagir face à un joueur qu’il avait battu il y a 15 jours à peine a Rome, là aussi en étant mené un set à zéro. Cette fois le handicap était plus lourd, mais pourtant Rublev réussit à s’offrir un cinquième set au couteau, sur l’exigu Court n°14. Mais l’allemand ne lâcha rien, confirmant sa finale à Munich fin avril et le fait qu’il était un poison potentiel pour toute tête de série au premier tour. Finalement il terrassa Rublev 6-3, 7-6, 4-6, 3-6, 6-4 et s’offrit la plus belle victoire de sa carrière à n’en pas douter.

Cette disparition de la tête de série n°8 arrange parfaitement Rafael Nadal, qui théoriquement devait retrouver le Russe en quart de finale pour un match qui aurait pu s’annoncer explosif. Ce ne sera donc pas le cas. L’Espagnol avait un premier tour qui devait être une formalité, et comme attendu celui-ci l’a été face à Popyrin qui avait déjà été battu à Madrid. Le jeune australien arrivait pourtant avec de belles ambitions mais n’a pas fait le poids dans les deux premières manches. Un peu plus dans la troisième ou il mit enfin en danger le Taureau de Manacor au point de s’offrir deux balles de set sur son service. Caviardant cependant son jeu, Nadal débreaka et l’emporta en 3 manches. A huis-clos, en night session, Novak Djokovic en fit de même face à un faible Tennys Sandgren qui même si il s’est procuré des balles de break n’a jamais existé, pour une défaite 6-2, 6-4, 6-2.

Le chiffre du jour

7. Comme le nombre de français qu’il reste au 2e tour du tournoi hommes et femmes confondus. Un contingent très faible. En plus de Gaël Monfils, il y a Richard Gasquet qui a détruit et éparpillé en pièces la révélation de l’an dernier Hugo Gaston. Mais le biterrois retrouvera sa bête noire Rafael Nadal, celui qui a marqué au fer rouge sa carrière et à qui il n’a pas pris un set en 16 défaites. Lucas Pouille en revanche à été éliminé comme Mannarino chez les messieurs. Demain on retrouvera Enzo Couacaud le troisième homme, programmé….en dernière rotation face à Carreno-Busta et qui pourrait donc manquer de soutien. Une aberration.

Chez les femmes elles sont 4 encore. Mladenovic s’est brillamment qualifiée aujourd’hui. Pour Fiona Ferro cela à été plus compliqué face à la taiwanaise Liang. Un match sinusoïdal mais une victoire importante. On retrouvera aujourd’hui Caroline Garcia et Harmony Tan. Si les deux jeunes femmes l’emportent elles pourraient s’affronter au 3e tour. Toutefois et il faut le souligner elles ne partent pas du tout favori de leur match surtout en ce qui concerne la plus jeune des deux qui va affronter une ancienne finaliste de Roland-Garros, Marketa Vondrousova.

Mladenovic valeur sûre chez les françaises pour le moment (crédits: AFP)

L’affiche du jour : Fabio Fognini – Marton Fucsovics

Il s’agit là d’une rencontre qui s’annonce on ne peut plus équilibrée sur le papier. Le classement ATP le démontre tout d’abord puisque Fognini est 29e mondial tandis que Fucsovics est 44e mondial. Leurs performances historiques en Grand Chelem et récentes également. Le Hongrois ayant atteint les huitièmes a Roland Garros l’année dernière après avoir éliminé Medvedev. Finaliste à Rotterdam également cette saison comme meilleure performance. Sur Terre cependant il n’a remporté qu’un seul match cette année contre Nishioka. Quant à Fognini, il fut huitième de finaliste à Melbourne cette année, battu par Nadal, ancien vainqueur à Monte-Carlo également. Mais on ne peut pas dire non plus qu’il ait réalisé des performances brillantes pour le moment cette saison. Un 1/4 de finale en Principauté voilà tout.

Les styles de jeu des deux hommes sont très différents également. Fognini sera plus créateur, plus artiste dans le jeu et devra être très offensif face au hongrois qui mesure 10cm de plus que son aîné et s’appuiera, lui, essentiellement sur son service et sa solidité de fond de court pour faire la différence. Les conditions chaudes quoique peut-être quelque peu perturbées par la pluie, et donc assez rapides demain devrait toutefois convenir plus à l’italien qu’a Fucsovics. En plus de l’expérience légèrement supérieure de la part de la tête de série n°27 qui pourrait aussi faire basculer la donne en la faveur de Fognini. D’une maîtrise impressionnante face à Barrère sur le plan mental, il faudra cependant continuer à garder son calme dans un match qui pourrait être assez long puisque Fucsovics qui ne dira certainement pas un mot de la partie possède toutes les armes pour le faire dérailler…

Notre pronostic : Fognini en 4 sets

Related posts
À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Anna, fable post-apocalyptique choc

À la uneActualitéEnvironnementInternational

La Chine va cesser de construire des centrales à charbon à l’étranger

À la uneActualitéBrèvesCulture

Louane et Julien Doré rejoignent le casting de The Voice Kids

À la uneActualitéInternational

Les images impressionnantes de l'éruption du volcan aux Canaries

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux