À la uneActualitéInternational

Le safari sanglant des fils de Trump

Sur Internet circulent des photos mettant en scène les deux fils de Donald Trump, dévoilant leurs parties de chasse, au cours desquelles des animaux protégés ont été tués. 

Chez les Trump, l’amour des armes à feu se transmet de génération en génération. Les deux fils de Donald Trump, Donald Junior et Eric Trump, sont des adeptes de la chasse, et notamment la chasse aux trophées. Le principe : rapporter une partie du corps de l’animal que l’on a réussi à tuer, la plupart du temps avec une arme à feu ou une arbalète.

Chasse au Zimbabwe

En 2012, des photographies d’une partie de chasse prises au Zimbabwe avaient commencé à circuler, et alors que Donald Trump continue son ascension vers le pouvoir, ces photos font à nouveau le tour de la toile. Sur les clichés, on peut voir les deux frères en train de poser fièrement auprès des cadavres d’un grand koudou (un bovidé africain), d’une civette, d’une antilope, d’un crocodile, d’un buffle et même d’un léopard et d’un éléphant. Or, ces deux espèces sont menacées de disparition.

Pourtant, pour satisfaire les chasseurs, des quotas ont été établis dans certains pays africains autorisant quelques tirs sur des terrains privés, contre une forte compensation financière destinée à la conservation des animaux dans les parcs nationaux. Pour la chasse aux trophées, les spécimens les plus recherchés sont les grands mâles. Ce qui pose problème, car la mort d’un de ces grands mâles peut provoquer la disparition d’autres individus de son espèce, révèle Sciences & Avenir

 

Miley Cyrus sous le choc

Décidément, le magnat de l’immobilier et la protection des animaux ne font pas bon ménage : le 2 mars dernier, le grand gagnant des primaires républicaines, qui a remporté sept états sur douze lors du Super Tuesday, s’est attiré les foudres de Miley Cyrus, qui a posté sur Instagram une photo d’elle en larmes, à côté d’un cliché de Donald Trump posant avec une chasseuse de puma. “Cela me rend tellement incroyablement triste et apeurée. Pas seulement pour le pays mais pour les animaux qui j’aime plus que tout au monde. Mon coeur est brisé en 100000 morceaux. Je crois que je vais vomir“, a commenté la jeune femme. La chanteuse promet dans son message de quitter le pays si Donald Trump est élu président des Etats-Unis d’Amérique.

Yes . That is a tear rolling down my cheek dripping off the end of my nose….. This makes me so unbelievable scared and sad…. Not only for our country but for animals that I love more than anything in this world…. My heart is broken into a 100000 pieces ….. I think I may vomit …. That picture on the right is so disturbing…. YOU are not destiny! It is not your job to decide when a living things life is over …. & YOU DT ARE NOT GOD NO MATTER HOW MUCH YOU THINK YOU ARE!!! (& if he doesn’t think he is “God” he thinks he is the fucking chosen one or some shit! We’re all just fucking jam between his rich ass toes! Honestly fuck this shit I am moving if this is my president! I don’t say things I don’t mean! )
Une photo publiée par Miley Cyrus (@mileycyrus) le

 

>A lire aussi :Mort de 124 crocodiles au Mexique

Crédits image à la une : Hunting Legends

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFranceInternational

Escalade des tensions Franco-Turques après la publication d'une caricature d'Erdogan

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #61

À la uneMédias

Eurovision Junior : "Move the world" le 29 novembre 17h sur France 2

À la uneCultureFranceLittérature

Alain Rey, figure mythique du dictionnaire "Le Robert" est mort

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux