À la uneActualitéFrancePolitiquesociété

Salariés Air France : J-L Mélenchon veut « aller en prison à leur place »

Mélenchon Air France

Jean-Luc Mélenchon s’est indigné ce mardi de la prolongation de la garde à vue des cinq salariés d’Air France. Le président du Front de gauche a même proposé « d’aller en prison à leur place » et a égratigné au passage le Premier ministre Manuel Valls.

« Qu’est-ce qu’ils ont fait, ces gens ? C’est des trafiquants de drogue ? Des gens qui comptent se sauver avec de l’argent dans un paradis fiscal ? » Jean-Luc Mélenchon a vivement réagi ce mardi sur BFMTV à la prolongation de la garde à vue des cinq salariés d’Air France.

« Vous trouvez normal que dans la même entreprise où l’on met cinq types au bloc pour avoir arraché une chemise  toute la journée et on prolonge la garde à vue, vous trouvez normal que dans la même boîte le type se soit augmenté de 400% son salaire, parce qu’il est PDG ? », a encore argumenté le président du Front de gauche.

On pensait alors avoir fait le tour de la question avec Mélenchon. Mais ce n’était que le début du show de l’homme à la cravate rouge. « Je suis avec eux. Vous savez quoi, je veux bien aller en prison avec eux. Vous savez quoi, je vais aller en prison à leur place, parce qu’ils ont des gosses à s’occuper et moi ça va, mes gosses ils sont élevés, je veux bien y aller à leur place. »

Un tacle à Manuel Valls avant d’aller en prison  

Jean-Jacques Bourdin, qui recueillait les propos de Mélenchon, a dû être étonné d’un tel dévouement et d’un tel sens du sacrifice. Mais le Martyr a ensuite enfilé le costume de l’opposant. L’homme politique s’en prend enfin au Premier ministre Manuel Valls, qui avait qualifié les cinq salariés en garde à vue de voyous.

« Ce ne sont pas des voyous, ce sont juste des gens qui ont défendu leur droit à leur emploi, à leur salaire », a-t-il rétorqué. « Les puissants sont toujours les mêmes, en parlant de Manuel Valls. Quand il s’agit des gens simples, tout est permis contre eux. Il est socialiste. On est quand même censé être du côté du peuple quand on porte cette étiquette-là. »

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

ActualitéFaits Divers

Disparition d’OJ Simpson : c’est quoi cette affaire de meurtre pour laquelle il fut condamné ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux