À la uneSociété

Salariés, voilà comment gagner de l’argent avec une société de portage salarial

Aujourd’hui, il est possible d’effectuer gratuitement et rapidement une simulation pour savoir combien un salarié porté peut espérer gagner en faisant confiance à telle ou telle société de portage salarial. Comme vous pourrez le constater, les résultats diffèrent souvent d’une entreprise à une autre. Au travers de cet article, nous vous expliquons les raisons de cette différence, parfois importante.

Les frais de gestion en portage salarial

Il s’agit certainement d’un des paramètres les plus importants à prendre pour votre simulation de portage salarial, et par conséquent, pour le choix de la société de portage salarial avec qui collaborer. Par définition, les frais de gestion désignent la commission prélevée par la société de portage salarial sur le chiffre d’affaires réalisé par le salarié porté. C’est une contrepartie pour toute la gestion administrative, juridique et fiscale de toutes les missions effectuées par ce dernier.

Ces frais varient d’une société à une autre. Une société peut même proposer différentes offres avec des taux de commission différents. De manière générale, la plupart des acteurs du marché appliquent une notion de dégressivité en fonction du niveau de facturation. Cependant, d’autres optent (plus rarement) pour un plafonnement mensuel.

Portage salarial : impôts et taxes

Comme tout salarié, un salarié porté est soumis à une imposition sur le revenu. Pour faire une simulation de salaire au plus proche de la réalité, renseignez-vous au préalable sur votre taux de prélèvement à la source. En matière de facturation, la société de portage salariale est assujettie à la TVA. Le taux de cette taxe varie en fonction du type de client que le salarié porté facture, et peut ainsi être de 0 % ou de 20 %.

Selon sa taille et son ancienneté, une société de portage salarial peut bénéficier à ses débuts de certaines exonérations de charges patronales. Si elle prend en compte ces exonérations sur les bulletins de paie de ses salariés portés, vous pourrez en bénéficier si vous êtes en contrat avec la société en question. Concrètement, vous verrez votre salaire net augmenter.

Les frais professionnels du salarié porté

L’un des avantages du portage salarial est de permettre au salarié porté de déduire certains frais de fonctionnement appelés frais professionnels de ses cotisations sociales. Ces frais ne rentrent ainsi pas dans le calcul du salaire brut, mais sont réinjectés directement dans le salaire net. Sont considérés comme des frais professionnels : les achats de fournitures de bureau, l’abonnement internet, l’achat d’un nom de domaine… c’est-à-dire tous les frais sur justificatif d’achat. Les frais de déplacement, les frais de restauration ou d’hébergement ponctuel liés à une mission et les indemnités kilométriques sont considérées comme tels.

Pour éviter toute déconvenue, prenez le temps de demander à la société de portage salarial qui vous intéresse tous les frais qu’elle considère comme professionnels. Il faut faire attention, car certaines sociétés peu scrupuleuses n’hésitent pas à escroquer leurs salariés portés en prélevant indûment des cotisations surévaluées ou qui n’ont pas lieu d’être, sous diverses formes dans les bulletins de salaire. Le but étant de gonfler leur marge et d’afficher des frais de gestion plus alléchants pour attirer de nouveaux salariés. La prudence est donc d’exiger un bulletin de paie associé pour toute simulation que vous effectuez.

About author

Informer, décrypter, divertir
    Related posts
    À la uneFrance

    Enlèvement de Mia : la fillette retrouvée saine et sauve, la mère ainsi que cinq suspects arrêtés

    À la uneCinéma

    Le jour où...Forrest Gump a révolutionné le cinéma

    À la uneInsoliteInternational

    Le Royaume-Uni, victime d'une pénurie de nains de jardin

    À la uneCultureSéries Tv

    « Quelque chose de méchant va arriver » Le suspense pèse sur la saison 10 d’American Horror Story

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux