À la uneActualitéFranceSanté

Santé : 60% des étudiants affirment souffrir d’au moins un trouble du sommeil

Selon une étude menée par  Opinion Way pour la SMEREP (Société mutualiste étudiante régionale), 62% des étudiants déclarent souffrir d’au moins un trouble du sommeil. Un chiffre en hausse comparé à 2016 (58%).

Nuits courtes, insomnies, réveils en pleine nuit… beaucoup d’étudiants souffrent de troubles du sommeil. À l’occasion de la 18ème Journée Mondiale du Sommeil qui aura lieu le 16 mars prochain, retour sur quelques chiffres de 2017 avec la SMEREP.

Étudiants et trouble du sommeil

62 % des étudiants français ont déclaré être sujet aux troubles du sommeil. Parmi eux, 41% ont des difficultés d’endormissement, 25% des réveils nocturnes et 21% souffrent d’insomnies.

1 quart des étudiants dort moins de 6h par nuit

Alors que la Fondation Nationale du Sommeil recommande une nuit de sommeil d’entre 8 et 10 heures pour les adolescents (14-17 ans) et entre 7 et 9 heures pour les jeunes adultes (18-25 ans), une bonne partie des jeunes a déclaré ne dormir que 6 heures par nuit.

 

 

 

Les raisons d’un mauvais sommeil

La raison de ces nuits peu réparatrices ? 67%  des étudiants affirment que le stress lié aux
études est à l’origine de leurs troubles du sommeil. Par ailleurs, en Île-de-France, ce chiffre atteint même 71%. Viennent s’ajouter à la liste des causes les problèmes affectifs (37%) et les problèmes familiaux(22%). Pour les lycéens,  le stress semble être une des principales causes d’un mauvais sommeil(59%) : 50% d’entre eux ont déclaré penser à ce qu’ils ont à faire le lendemain ou dans la semaine. Parmi eux, 35% souffrent de difficultés d’endormissement et
15% de réveils nocturnes.

Related posts
ActualitéInternational

Fuir la Corée du Nord : une vie d'exil

Santé

Comment fonctionne un sérum repulpant pour la peau ?

À la uneArt / ExpoCôte d’AzurCulture

Même confinée, la culture continue de vivre à Nice

À la uneCinéma

10 répliques cultes de "Le dîner de cons"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux