À la uneSanté

Santé: Les risques sous estimés du Paracétamol

Le Paracétamol est la substance active la plus vendue en France. Son ingestion n’est pas anodine, comme l’alertent des spécialistes santé qui insistent sur la nécessité de renforcer les messages d’information sur les boîtes des médicaments concernés.

image-paracétamol

Le Doliprane, l’Efferalgan et le Dafalgan contiennent du Paracétamol. Leur dosage doit donc se faire précautionneusement.

 

Les boîtes de 200 médicaments contenant du Paracétamol devront bientôt intégrer des messages d’alerte. Parmi elles, le Doliprane, l’Efferalgan et le Dafalgan, abondants sur les étagères de nos pharmacies.

Peu d’informations sur sa possible dangerosité

L’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a fin août organisé une consultation publique sur les risques liés autour de la consommation du Paracétamol. Celle ci aurait fortement augmenté en France ces 10 dernières années, selon l’agence. Selon BFMTV, 14 boîtes contenant la substance active serait vendue chaque seconde en France.

Le surdosage de Paracétamol détruit les cellules du foi, il y a même des risques d’hépatite aigüe. Cela peut être mortel dans certains cas si il n’y a pas de greffe hépatique en urgence. Selon le Figaro, en France, l’intoxication au paracétamol a été responsable à elle seule de 64 greffes du foi sur 181. L’alcoolisme et la dénutrition sont des facteurs aggravants. Après un week-end trop arrosé, pour calmer un mal de tête, mieux vaut donc éviter le paracétamol.

Les pharmaciens en première ligne

Il faudrait informer les médecins de tous les troubles que celui-ci peut entraîner“, déclare Florence Raynaud, pharmacienne et naturopathe.

L’UFC-Que Choisir a mené une enquête dans près de 800 pharmacies. Elle a révélé que près de la moitié des spécialistes conseillent une dose de Paracétamol supérieure à 4 grammes par jour, qui est la dose maximale recommandée. Il faudrait donc, en plus d’informer les pharmaciens, indiquer clairement et directement sur la boîte la quantité à ne pas dépasser.

Dose toxique pas très éloignée de la dose thérapeutique

La consommation de 4 grammes par jour doit rester exceptionnelle. La quantité par prise ne doit pas dépasser 1 gramme. Et la prise doit être renouvelée toutes les huit heures, voir toutes les quatre heures si besoin. Le professeur Nicolas Moore, pharmacologue au CHU de Bordeaux déclare que “le risque hépatique du Paracétamol ne semble pas se limiter au surdosage” et que même un dosage dans les règles peut être responsable d’hépatites.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFemmesInternationalSociété

La Pologne limite son droit à l'avortement

À la uneFranceSociété

Covid-19: des restaurateurs ouvrent clandestinement

À la uneSéries Tv

Dix pour cent : une saison 5 + un téléfilm à New York à venir ?

À la uneFranceNon classéPolitique

Sénat : La loi fixe-t-elle vraiment le consentement sexuel à 13 ans ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux