À la uneActualitéFrance

Selon l’INSEE, la consommation des ménages français a augmenté de 10,4% en mai

D’après les statistiques officielles de l’INSEE, la consommation des ménages a rebondit de plus de 10% le mois dernier. Le troisième déconfinement y est pour quelque chose, puisqu’il a permis la réouverture des commerces non-essentiels dès le 19 mai. 

Ce mercredi, l’Institut national de la statistique et des études économiques a publié une évaluation sur la consommation des ménages français. La publication parut sur leur site officiel se montre rassurante et encourageante pour les mois à venir. Les chercheurs affirment dans le rapport, que la consommation des ménages en bien est passé de -8,4% en avril, à +10,4% en mai. Ainsi, les dépenses des ménages reviennent à « un niveau proche de leur niveau moyen du quatrième trimestre 2019 », explique l’INSEE

Des fluctuations liées à la situation sanitaire du pays

Créé en 1946, l’Institut indique que l’économie du pays a pu reprendre grâce à deux facteurs. Ces deux facteurs sont : la fin des restrictions de déplacements pour les ménages et la réouverture de l’ensemble des commerces.

 Les chercheurs expliquent que cette hausse s’appuie « sur les achats de biens fabriqués (+26%) », ainsi que « dans une moindre mesure par les dépenses d’énergie (+2,6%) ». 

En ce qui concerne la consommation alimentaire, aucun changement de consommation n’a été souligné. Les enquêteurs affirment que la consommation alimentaire est stable. 

Une hausse fortement appuyée par l’Habillement textile 

Après une chute importante des ventes pour l’habillement (-57,0%), le secteur a rapidement repris le rythme des ventes le mois dernier. L’INSEE rapporte que les dépenses ont beaucoup augmentées (+ 149,2% pour mai 2021). 

En deuxième position, avec une hausse moins spectaculaire, les autres biens fabriqués (articles de sport, jeux, jouets,  parfums) se rétablissent avec +15,2% dans les ventes. 

Pour finir avec le domaine des « biens fabriqués », les « biens durables » rencontrent eux aussi une hausse dans les ventes (+11,3%). Les biens durables désignent les équipements du logement (meubles et appareils électroménagers), les articles d’horlogerie-bijouterie, ainsi que le matériel de transport. 

Une consommation à la hausse du carburant 

Comme le secteur des « biens fabriqués », L’INSEE démontre que le secteur de l’énergie connaît également une hausse depuis le mois dernier (+2,6%). 

Avec la fin des restrictions de déplacement, les enquêteurs évaluent que la consommation de carburant est passée de -9,3% à + 7,8%. 

Ces chiffres sont encourageants, même si l’Institut rappelle que cette consommation « reste encore inférieure de 7,6% à son niveau moyen du quatrième semestre de 2019 ». 

À lire aussi : Le Canada en pleine canicule : au moins 134 morts en deux jours

About author

Journaliste et étudiante à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneFootSport

Neymar forfait contre Leipzig

À la uneCinémaPop & Geek

DC Films : Le trailer de Black Adam a été dévoilé

À la uneSéries TvSorties

On a été voir ... le spectacle musical des Mystérieuses cités d'or

À la uneCinémaPop & Geek

The Flash : la première bande annonce accueille le Batman de Michael Keaton

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux