À la uneActualitéFrance

Six ans ferme pour le chauffard de Montpellier

Le verdict est tombé aujourd’hui jeudi 2 décembre, au tribunal correctionnel de Montpellier. Le trentenaire responsable de la mort de Charlotte Landais âgée de 18 ans, écope d’une peine de six ans de prison ainsi qu’une interdiction de repasser le permis de conduire pendant 5 ans.

Mis en examen pour homicide involontaire accompagné de six circonstances aggravantes : délit de fuite, excès de vitesse, alcool, présence de cocaïne et de cannabis, permis invalidé et défaut d’assurance, l’accusé obtient une peine plus légère que celle réclamée par le procureur qui était de huit ans d’emprisonnement avec interdiction définitive de repasser le permis.

Vers la cour d’appel

Les parents de la victime ont décidé de faire appel de ce jugement qu’ils jugent trop léger, alors qu’environ 150 personnes manifestaient ce matin dans les rues de Montpellier afin que les auteurs de violences routières aggravées puissent être jugés devant une cour d’assises. L’avocat du chauffard a à cet égard déclaré qu’un jugement devant une telle cour ne changerait pas grand-chose à un éventuel verdict puisque « des coups mortels, devant une instance criminelle, c’est huit ans de prison »

Une association pour changer la législation

Afin de renforcer leur action contre les délinquants de la route, les familles ont créé en Avril 2013 l’association « Charlotte-Mathieu-Adam » en hommage aux victimes de chauffards. L’association souhaite notamment « proposer une loi afin de requalifier le chef d’inculpation [des] chauffards meurtriers d’ « homicide involontaire » en « violence volontaire ayant entrainé la mort avec une arme : la voiture ». »

Aperçu du bulletin d'adhésion à l'association "Charlotte-Mathieu-Adam"

Aperçu du bulletin d’adhésion à l’association “Charlotte-Mathieu-Adam”

Bien qu’en baisse, en comparaison avec la même période de 2012, les chiffres de la sécurité routière du premier semestre 2013 rappellent que pas moins de 1440 personnes ont trouvé la mort sur les routes  en France. Si le nombre d’accident ne peut baisser qu’avec la responsabilisation des automobilistes, l’association « Charlotte-Mathieu-Adam » réclame que les chauffards soient bels et bien considérés comme des criminels.

Related posts
À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Exposition à taille réelle à Bordeaux : à la découverte du monde des dinosaures

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous : You, nouvelle saison et nouvelle obsession

À la uneBrèvesSéries Tv

César Wagner : carton pour le nouveau flic de France 2

À la uneActualitéBasketNon classéSport

Trégueux contre Calais, un match spectaculaire en NF2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux