Le Corporate Strategy Meeting and IR Day de Sony à Tokyo au Japon, s’est tenu cette semaine. L’occasion pour les fans d’en savoir plus sur la fin de la PS4 et la nouvelle PS5 qui devrait voir le bout de son nez en 2021.

Un nouveau souffle pour Sony

La PlayStation 4, avec 80 millions d’exemplaires vendus en 3 ans et demi, a été une véritable réussite, même si ces derniers temps, elle ne s’écoule plus autant qu’avant. La console entre en fin de cycle et c’est même le PDG de PlayStation, John Kodera, qui l’a affirmé il y a quelques jours. Selon un responsable de Sony, la PS4 « est dans la phase finale » de son cycle de vie, d’après le reporter du Wall Street Journal, Takashi Mochizuki.

Même si la PlayStation 4 n’est pas encore morte et a encore quelques années devant elle, Sony a déjà entamé les bases pour sa PlayStation 5. Reste maintenant à savoir sous quelle forme sera déclinée la console. Peut-être que Sony voudra une console hybride comme la Nintendo Switch, qui se vend plutôt bien.

La très bonne compatibilité des smartphones avec les consoles (via le PlayLink) pourrait également être révélateur. John Kodera a d’ailleurs souligné l’importance de ce service, ainsi que la multitude de jeux mobiles produits et publiés par PlayStation, ce qui pourrait être un indice sur la prochaine future console.

Présentée à l’E3 2019 ?

La PS5 pourrait être présentée à l’E3 2019 sous une version encore non définitive. La remplaçante de la PS4 devrait proposer de la véritable 4K à 60 images par seconde et sans doute un nouveau casque de réalité virtuelle, plus évolué que celui de la Playstation actuelle. Une évolution rendue possible par un sérieux gain de puissance. La console devrait aussi vraisemblablement proposer la rétrocompatibilité, comme le fait Microsoft avec la Xbox One. Nous en saurons certainement plus dans les prochaines semaines.