À la uneActualitéBrèves

Sophie Vouzelaud face à la SNCF: le dérapage de trop ?

Mardi 5 novembre, les fans de la première Dauphine 2006 ont pu voir sur Facebook un coup de gueule poignant. Ce message dénonce la discrimination subit lors de son trajet.

Amende de Sophie Vouzelaud
Post Facebook de Sophie Vouzelaud

Rappelez vous, c’est en 2006 lors du concours Miss France que le public rencontre Sophie Vouzelaud devenant Première Dauphine. Sourde de naissance, elle mènera son combat pour l’inclusion accessibilité pour les personnes ayant un handicap. Personnalité connue pour son livre et ses apparitions à la télévision/ cinéma, en seulement quelques minutes, le post de Sophie est partout.

Chère #SNCF, je voudrais te faire part de mon dégoût, de ma honte, de ma colère. Tout ça mélangé.

Le Post de Sophie est accompagné d’une amende s’élevant jusqu’à 275€ pour un trajet Limoges-Paris. La raison de ce montant ? Le mauvais prénom sur le billet, celui de son mari. Son mari avait réserver pour Sophie en oubliant de mettre son prénom. Le contrôleur n’a pas voulu comprendre sa situation et s’est montré hostile. Ne prenant pas en compte la surdité de la première Dauphine, le ton monte entre les 2 partis. L’homme refuse un interprète ou un appel à son mari et lui parle violemment prèsdu visage. Sous le choc, elle écrit le message directement et le poste.

Le message ne dénonce pas l’amende, dans un cas d’application rigide elle peut être justifiée. En revanche on reste choqués face à ces montants exorbitants (50 euros de frais de dossier). Ici on dénonce le comportement de ce contrôleur. C’est loin d’être la première fois que ce genre de problème arrive, ce message devrait, grâce aux réseaux sociaux avoir un impact important sur la SNCF.

À lire également :

Une soirée d’Halloween dérape, AirBNB se penche sur les soirées non autorisées.

NRJ Music Awards : Les vainqueurs déjà connus grâce au web

About author

Pasinato Pablo Journaliste Culturel VL Média
Related posts
À la uneFranceLittératureRugby

La BD "les rugbymen" joue les prolongations pour un 18e tome

À la uneActualitéFrancePolitique

Féminicides : la Loi Pradié soutenue par l'assemblée (Interview)

À la uneActualitéInsolite

Des milliers de poissons pénis échoués en Californie !

ActualitéFranceMusique

David Shaw and The Beat : "Qui m'aime, me suive !"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux