À la uneCulturePop & Geek

Square Enix signe une année record

En grande partie grâce à Final Fantasy XV, Square Enix a connu une année record en termes de résultats financiers

Malgré la rupture entre Square Enix et IO Interactive, officialisée dans le bilan financier annuel de l’éditeur japonais, celui-ci a connu une année radieuse.

Le chiffre d’affaires (environ 2 milliards d’euros) et le résultat opérationnel (250 millions d’euros) de la société ont en effet connu une augmentation de 20% par rapport à l’année précédente. Le bénéfice net de la société croit dans une moindre mesure (+0.8%) à 162 millions d’euros mais permet tout de même à la société de connaitre une année record.

Les résultats par secteur

Sur console et PC, les deux titres qui ont connu le plus gros succès sont The Rise of the Tomb Raider (sorti sur PS4 en fin d’année dernière) et l’inénarrable Final Fantasy XV, enfin sorti en 2016 après 10 ans de développement chaotique. Il faut également noter les bons résultats de Nier: Automata, ainsi que de Deus Ex: Mankind Divided, qui ont contribué à cette bonne forme.

Sur mobile, Square Enix continue son développement. Certains jeux bien installés ont continué à se développer cette année au Japon (Hoshi No Dragon Quest et Dragon Quest Monsters Super Light), alors que d’autres ont connu un large succès international (Final Fantasy Brave Exvius et Kingdom Hearts Union χ).

Le dernier opus de la saga Final Fantasy, poule aux œufs d’or de Square Enix

Au rayon des MMORPG, on observe une baisse des revenus engendrés par Final Fantasy XIV et Dragon Quest X, pour un chiffre d’affaire de 183 millions d’euros. Cependant, ces deux titres n’ont pas connu de mises à jour majeures sur l’année fiscale écoulée. On peut imaginer que la sortie d’une nouvelle extension pour Final Fantasy XIV (Stormblood, prévue pour le 20 juin prochain) ainsi que l’arrivée de Dragon Quest X sur PS4 et Switch augurent de meilleurs résultats l’an prochain pour ce secteur. Il semblerait donc, à notre grande surprise, que les MMORPG ne soient pas (encore) morts.

L’an prochain, justement, devrait être globalement en baisse selon les prévisions de l’éditeur. En effet, Square Enix estime un bénéfice net se situant autour de 18 milliards de yen pour l’année à venir. Cela s’explique par le manque de gros titres à sortir durant les 12 prochains mois (et l’on apprend donc que ce n’est pas sur cette période que nous mettrons les mains sur Final Fantasy VII Remake, Kingdom Hearts III ou le prochain Avengers). On pourra toujours se consoler avec Final Fantasy XII : The Zodiac Age (le 13 juillet chez nous) et Dragon Quest XI (qui sortira cet été au Japon, et chez nous… plus tard).

Image result for final fantasy vii remake

Final Fantasy VII Remake, entre faux et fous espoirs 

 

Vous pouvez consulter le rapport financier dans son intégralité à cette adresse.

Related posts
À la uneActualitéEmissions

"Tout compte fait" : le scandale du suremballage des colis

À la uneActualitéInternationalSanté

Un Téléthon pour le climat récolte plus de 2 millions d'euros

À la uneActualitéFootSport

PSG-Real : un choc mais aussi une cascade de blessures

À la uneActualitéFrancePolitique

Quand Emmanuel Macron utilise une application pour surveiller ses ministres

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux