À la uneActualitéFranceInternational

Syrie : Bachar al-Assad accuse la France de soutenir le terrorisme

Al-Assad Poisson entretien

Le président syrien Bachar al-Assad a accusé la France de « soutenir le terrorisme » ce mercredi, lors de la réception à Damas de trois parlementaires français.

Contesté par son peuple depuis quatre ans, sommé de quitter le pouvoir par le corps diplomatique français, Bachar al-Assad s’accroche bec et ongles aux rênes de la Syrie. En réaction à la France qui refuse de le soutenir malgré l’expansion de Daesh en Syrie et en Irak , Al-Assad accuse les pays occidentaux et la France en particulier de « soutenir le terrorisme en donnant une couverture politique aux groupes terroristes en Syrie et dans la région. »

« Le terrorisme est la raison principale de la souffrance du peuple syrien, (…) ainsi que l’embargo imposé à la Syrie qui a influé d’une manière négative sur la vie des citoyens »,  a affirmé le chef de l’état syrien à l’issue d’un entretien avec trois parlementaires français.

Al-Assad - Hollande

Bachar al-Assad (à gauche) accuse la France et François Hollande (à droite) de soutenir le terrorisme et Darsh (crédits : EuropeIsraël).

Le député français Jean-Frédéric Poisson (parti démocrate chrétien), qui s’est entretenu avec Al-Assad en compagnie de Véronique Besse (Mouvement pour la France) et Xavier Breton (LR), a appelé au dialogue avec l’exécutif syrien. « Une solution au conflit en Syrie doit passer par un dialogue avec Bachar al-Assad, qui est en place et qui est élu par le peuple », a-t-il déclaré.

Pourparlers à venir entre la France, la Russie et l’Iran

La position de M. Poisson tranche avec celle de François Hollande et du gouvernement français. Le Président de la République a toujours maintenu que « rien ne doit être fait pour conforter Bachar al-Assad car, étant le problème, il ne peut pas être la solution. »

Fabius - Lavrov

Laurent Fabius et Sergueï Lavrov s’entretiendront ce mercredi par téléphone sur la crise syrienne, avant des pourparlers deux jours plus tard à Vienne avec l’Iran.

Ce mercredi, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius doit s’entretenir par téléphone avec son homologue russe Sergueï Lavrov, avant des pourparlers à Vienne vendredi auxquels participera la Russie et, pour la première fois, l’Iran. « La France continue un dialogue avec tout le monde, en particulier avec les Russes et l’Iran », a expliqué le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

ActualitéFaits Divers

Disparition d’OJ Simpson : c’est quoi cette affaire de meurtre pour laquelle il fut condamné ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux