À la uneActualitéCulturePop & Geek

The Division 2 sortira en exclusivité sur l’Epic Games Store

The Division 2

Au nez et à la barbe de Steam, Ubisoft sortira Tom Clancy’s The Division 2 en exclusivité sur l’Epic Games Store.

Coup de tonnerre pour les joueurs PC : The Division 2, titre-phare du catalogue d’Ubisoft pour début 2019, délaisse Steam et sera disponible en exclusivité sur l’Epic Games Store. Pour Tim Sweeney, fondateur et PDG d’Epic, cet accord d’exclusivité est la première pierre d’une collaboration au long cours avec Ubisoft : “Nous souhaitons proposer la boutique la plus accueillante possible pour les éditeurs, avec un accès direct à leurs clients et une part des revenus de 88 %, permettant aux créateurs de réinvestir dans des jeux vidéo toujours plus remarquables.”

Cet accord ne remet pas en cause l’écosystème Uplay. De la distribution à l’utilisation des fonctionnalités en ligne (chat vocal, etc.), les deux acteurs travaillent à assurer l’interopérabilité entre leurs services respectifs. Chris Early, vice-président d’Ubisoft en charge des partenariats, s’en félicite : “Nous avons confiance dans la capacité d’Epic à proposer un service fiable à nos fans.”

Ubisoft et l’empire du Milieu : opération séduction ?

Le rapprochement entre Ubisoft et l’Epic Games Store, avec plusieurs accords d’exclusivité à prévoir, est un coup sévère pour Steam. La plate-forme de Valve exerce un règne sans partage depuis quinze ans sur la distribution de jeux dématérialisés sur PC. L’éditeur français y occupait une place importante : les jeux Rainbow Six Siege, Far Cry 5, Assassin’s Creed Origins et même le premier The Division figuraient d’ailleurs parmi les titres les plus vendus sur Steam sur l’année écoulée.

Un mois après l’ouverture de la boutique Epic, cet accord d’exclusivité souligne une nouvelle fois l’importance qu’accorde Ubisoft aux 500 millions de joueurs qui composent le marché chinois. Ce rapprochement pourrait avoir été facilité par l’entrée de Tencent, maison-mère d’Epic, au capital d’Ubisoft à hauteur de 5%. L’opération s’était soldée dans la foulée du désengagement de Vivendi, qui détenait 27,3% des parts de la société à l’issue du bras de fer entre les frères Guillemot et Vincent Bolloré.

Cet accord n’augure pas pour autant d’une perte d’autonomie d’Ubisoft vis-à-vis d’Epic. À en croire les déclarations de mars dernier, les frères Guillemot ont obtenu de la firme chinoise qu’elle n’augmente pas ses participations pendant cinq ans à compter de son entrée au capital de la société.

La guerre des boutiques est déclarée

Surfant sur les revenus pharaoniques de Fortnite, Epic Games entend bouleverser son marché. Pour s’attirer les faveurs des développeurs, le distributeur annonçait ne toucher que 12% de commission par jeu vendu, contre les 30% jusque là pratiqués par Steam. Les clients de l’Epic Games Store peuvent également y retrouver, toutes les deux semaines, un jeu entièrement gratuit et sans DRM (en ce moment What Remains of Edith Finch).

Est-ce à dire que la guerre des stores remplacera la bonne vieille guerre des consoles ? Avec cette première prise de guerre, Epic Games ouvre en tout cas les hostilités. Dans un contexte où l’offre en cloud gaming se diversifie (Blacknut notamment), et où le service de messagerie Discord entend casser les prix pour sa boutique avec seulement 10% de commission, la réponse de Steam se fait attendre…

Tom Clancy’s The Division 2 sera disponible le 15 mars 2019 sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

About author

Animateur de HyperLink et Rédacteur-en-chef Pop Culture, spécialiste en univers virtuels et jukebox itinérant.
Related posts
À la uneSéries Tv

Double Je : "En saison 2, soyons encore plus exigeants à tous les niveaux"

À la uneSanté

Témoignage: Le combat d'un accidenté de la trottinette électrique

À la uneActualitéFranceRégions

Opération séduction pour Tours

À la uneActualité

Verino On Demand le stand d'upper 3.0 lance sa propre plateforme

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux