À la uneInternationalLittérature

Trump : la “bombe littéraire” de John Bolton sort aujourd’hui

L’ouvrage de l’ancien conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche John Bolton sort aujourd’hui aux Etats-Unis. Et ce, malgré les contestations qu’il a pu susciter.

A quelques mois de la présidentielle américaine, un ouvrage signé John Bolton et critiquant vivement l’actuel président des Etats-Unis et sa politique étrangère est désormais en vente. Les efforts de la Maison Blanche pour empêcher sa publication ont été vains. Car ce samedi 20 juin, la justice a refusé de bloquer sa sortie. Désormais qualifié de “secret de Polichinelle“, son éditeur a estimé que plus de 200.000 copies auraient déjà été envoyées dans des librairies des Etats-Unis. Pour autant, le juge Royce Lamberth a tout de même souligné le risque que les propos tenus font encourir à la sécurité nationale du pays. Car aucun examen n’a été réalisé afin de s’assurer que sa publication ne causerait aucun préjudice.

Un président jugé “calculateur” et “ignare

Cet ouvrage, intitulé The Room where it happened, A White house Memoir, raconte le quotidien des dix-sept mois passés aux côtés de Donald Trump par John Bolton . Ce dernier n’hésite pas à le qualifier de “calculateur” et d'”ignare“. Il n’hésite pas non plus à le juger comme étant incompétent. Selon ses dires, D. Trump n’aurait appris au cours de son mandat que le Royaume-Uni dispose de l’arme nucléaire. Et ne saurait faire la différence entre ses intérêts personnels et les intérêts de la Nation. Est également évoquée la relation que le Président américain entretient avec Emmanuel Macron.

En réponse, Donald Trump n’a pas hésité à répliquer, notamment sur Twitter, en le qualifiant de traître et dénonçant une infraction à la loi car des informations “classifiées” auraient été divulguées. Pour sa défense, il a ajouté que ce livre n’est rien d’autre qu’une “compilation de mensonges“.

Un ouvrage qui entame sa côte de popularité ?

Le candidat républicain est-il en chute libre dans les sondages ? Un dernier sondage de FoxNews montre que sa popularité n’est que de 44%. Ce qui ne semble pas seulement s’expliquer par les propos de son ancien conseiller à la sécurité nationale. Si cette publication constitue une atteinte à sa légitimité, Donald Trump est aussi beaucoup critiqué au sujet de la crise actuelle du Covid19 et de sa gestion. Les Etats-Unis font face à une hausse du chômage, à des incertitudes économiques et sociales. Pour autant, il existe bien une base qui le soutient. Ce sont donc par exemple les “Swing States”, les Etats pivots, qui pourraient faire basculer la balance d’un côté ou de l’autre de l’échiquier politique. Mais pas seulement. Dans la crise découlant de la mort de George Floyd, un autre élément pourrait avoir son importance : le vote des afro-américains. Leur vote pour l’un ou pour l’autre des candidats pourrait être déterminant, comme dans l’élection de 2008.

Une affaire qui ne l’empêche pas de partir en campagne et de s’afficher confiant. Il évoque “une majorité silencieuse” qui le soutient.

Mike Pompeo, l’actuel Secrétaire d’Etat des Etats-Unis a apporté son soutien au Président en comparant John Bolton à Edward Snowden. Ses actes représenteraient une menace pour la sécurité américaine.

A lire aussi : Donald Trump, pas d’impeachment, les Etats-Unis gardent leur président

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInsolite

Un Airbus obligé d’atterrir d'urgence après avoir percuté un oiseau

À la uneCinémaCultureSéries Tv

Qui est-ce ? De Brad Pitt à Kurt Russell, ils ont commencé à la télé…

À la uneActualitéBrèvesFranceMédias

"Balance ton post" : deux nouveaux chroniqueurs rejoignent l'équipe de Cyril Hanouna

À la uneSéries Tv

Présidentielle américaine: Démocratie et séries télé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux