À la uneFootSport

Le Real Madrid prend la tête de la Liga

Fort de son succès face à la Real Sociedad hier soir (2-1), les Merengue sont passés devant le Barça qui n’a pu faire mieux qu’un nul face à Séville (0-0). La course au titre entre le Real Madrid et Barcelone promet d’être palpitante.

Un Real Madrid poussif

En raison d’un calendrier surchargé, Zinédine Zidane a décidé de faire tourner son effectif dans un match pourtant si important. Coaching gagnant donc même si tout n’a pas été parfait. L’entraineur français s’est en effet passé de Modric, Hazard, Bale et Mendy. La première mi-temps s’est déroulée sur un faux rythme, avec un bloc bas qui ne pressait pas et qui attendait de partir en contre avec sa flèche sur le côté gauche, Vinicius Junior. Le jeune brésilien a brillé par sa vitesse et ses débordements, souvent réussis. Mais il a peiné dans le dernier geste, la faute à un manque de lucidité.

Mais ce fut le meilleur joueur madrilène du match. Il a concédé le penalty (50′) après un splendide rush dans le camp basque. Sergio Ramos a transformé le penalty, devenant au passage le meilleur défenseur buteur de l’histoire de la Liga avec 68 buts. La suite est cruelle pour l’ancien club d’Antoine Griezmann, avec un but refusé à Januzaj à cause d’une position de hors jeu de Merino, masquant Courtois. Deux minutes plus tard, Karim Benzema marque pour le 2-0 et scelle la partie. La Real Sociedad tentera de revenir en se jetant à l’attaque et marquera un joli but par Mikel Merino. Insuffisant malgré tout.

Karim Benzema, le buteur du Real Madrid.

Des décisions arbitrales controversées

Suite aux déclarations de Gérard Piqué, disant implicitement que si l’arbitrage est aussi indulgent avec le Real Madrid, il sera impossible pour le Barça de gagner la Liga, ce match ne risque pas d’arranger les choses. Sur le penalty, Vinicius est déséquilibré suite à un coup donné sur sa jambe, l’empêchant de tirer correctement alors qu’il était en très bonne position de marquer. Les basques peuvent être frustrés du but refusé à Januzaj qui avait trompé magnifiquement son compatriote belge, Courtois. Sur le ralenti, Merino est hors-jeu, et Courtois indique qu’il l’avait gêné, car il masquait le départ du ballon.

Mais la décision la plus discutable restera le but inscrit par Karim Benzema. Sur un centre, il contrôle du bas de l’épaule avant de marquer. Certains y voient une main indiscutable, d’autres un contrôle licite. Mais Benzema semble contrôler de l’épaule et après l’utilisation de la VAR, la vidéo confirme que le contrôle est juste et le but est validé.

A lire aussi : Le Conseil d’État confirme la fin de saison mais suspend la relégation d’Amiens et de Toulouse.

Le début d’une course poursuite haletante

Avec ce résultat, la pression passe désormais sur les épaules du Barça. Il reste 8 journées pour sacrer la meilleure équipe d’Espagne de la saison 2019-2020. Après deux succès consécutifs, les hommes de Quique Setien veulent réaliser la passe de trois pour remporter leur 27ème championnat. Pour le Real Madrid, il s’agira de maintenir un rythme effréné pour remporter leur 34ème championnat.

VL Média vous fera vivre cette course au titre tout au long du mois de juillet.

Related posts
À la uneCinémaCulture

L'Académie des César adopte "la parité intégrale" au sein de ses instances dirigeantes

À la uneFaits Divers

5 éléments pour comprendre...l'affaire Laëtitia Perrais

À la uneBrèvesSéries Tv

Naya Rivera de Glee portée disparue en Californie

À la uneActualitéInternational

46 pays soutiennent l’initiative chinoise contre les Ouïgours

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux