À la uneActualitéInternational

Ukraine : libération des observateurs OSCE

Retenu depuis une semaine par des rebelles de Slaviansk, les observateurs de l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) ont été libérés. L’opération militaire de l’armée ukrainienne se poursuit, dans la zone même où étaient emprisonnés les victimes, en proie à une insurrection armée pro-russe.

C’est une bonne nouvelle annoncée par la Russie qui reste toutefois inquiète de la violence présente dans ce pays de l’Est. La libération des membres de l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) a été déclarée par l’émissaire russe, Vladimir Loukine, à Slaviansk. Cependant, l’organisation européenne n’a pas confirmée cette libération dans l’immédiat, sans doute par manque de communication avec le pays. Parmi l’équipe d’observateur, douze membres ont été identifiés : sept étrangers – dont un huitième libéré dimanche dernier – et quatre ukrainiens. «Nous sommes heureux d’être enfin sortis, et nous allons bien, compte tenu des circonstances», a déclaré l’un des observateurs libérés au journal allemand Bild, le Colonel Axel Schneider. Suite à la libération des otages, l’Ukraine a indiqué ce samedi la poursuite de son offensive « antiterroriste » dans l’Est.

Une libération qui permet la prolongation de l’opération militaire mise en place depuis ce vendredi. Une opération ayant pour objectif, la reprise du contrôle des bastions rebelles de Slaviansk et de Kramatorsk. Même si celle-ci résulte de dizaine de mort (quatre côté armée et cinq côté rebelles et civils), «la phase active de l’opération s’est poursuivie à l’aube et nous ne nous arrêtons pas», a annoncé le ministre ukrainien de l’Intérieur, Arsen Avakov sur sa page Facebook. A Slaviansk même, plusieurs tirs et détonations ont été entendus jusque tard dans la nuit, mais le centre-ville était calme samedi matin, a constaté l’AFP. L’Ukraine a connu, ce vendredi, sa journée  la plus violente depuis le 21 janvier : au total, le bilan est de 42 morts selon la police locale. Une situation toujours aussi chaotique pour le pays depuis son rattachement à la Russie.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéInternationalNon classéSport

5 événements qui ont marqué l’Histoire des Jeux olympiques

ActualitéSéries Tv

Que sont devenus les acteurs de La petite maison dans la prairie ?

À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

À la uneMédias

Goldorak XperienZ : Dorothée de retour au Grand Rex

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux