Covid19: Une ado de 12 ans morte du Covid19 en Belgique. Plus de 3000 morts en France. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéInternational

Un astéroïde de la taille d’un gratte-ciel va “frôler” la Terre

570 mètres de diamètre. C’est la taille de l’astéroïde qui devrait frôler la Terre le 10 août prochain. La Nasa ne juge pas la situation préoccupante, même si le risque zéro n’existe pas.

Attention, l’astéroïde “2006 QQ23” est en approche… Selon la Nasa, la trajectoire le placerait à une distance d’environ 5 millions de kilomètres de la Terre. Une demi-douzaine d’aérolithes aux profils similaires s’approcheraient chaque année sans causer le moindre dégât. Sans oublier que le système solaire comprend près de 900 astéroïdes d’un volume supérieur à celui qui s’avance vers la Terre.

Le plus gros astéroïde connu en orbite autour du soleil mesure environ 21 kilomètres de long. Il pourrait dévaster une région entière en cas de collision. En 2017, un astéroïde de 600 mètres de large s’était approché de la Terre.

Un risque minime mais présent

À mesure que la taille des astéroïdes diminue, ils deviennent plus fréquents, mais l’atmosphère détruit généralement les plus petits. Cependant, cela ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas être dangereux. En 2013, un météore avait traversé l’atmosphère terrestre juste au-dessus du ciel Russe. Bien qu’il n’y ait pas eu d’impact, ses particules ont fait un millier de blessés.

Si ce scénario se produisait, la Nasa serait capable de lancer une mission spatiale afin de détourner l’objet céleste. En matière d’astéroïdes, « ce sont ceux dont on n’a pas connaissance qui nous inquiètent », alerte Kelly Fast, membre du Bureau de coordination.

About author

Journaliste VL Media
Related posts
À la unePolitique

Coronavirus : Édouard Philippe estime que le déconfinement se fera en plusieurs étapes

À la uneActualitéFrance

Coronavirus : le site de rencontre spécial confinement

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Breeders, la paternité selon Martin Freeman

À la uneSport

L’ancien président de l’OM, Pape Diouf, est décédé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux