À la uneActualitéFrancePolitiqueSociété

Un nouveau système pourra limiter les bouchons sur les autoroutes

En voilà une bonne nouvelles pour les automobilistes. Les bouchons sur les autoroutes pourront être qu’un mauvais souvenir pour les conducteurs dans les prochaines années. Un système de navigation par GPS est en cours d’élaboration aux Pays-Bas, afin d’éviter la formation d’embouteillages. La conception indiquerait au conducteur sur quelle file rouler et à quelle vitesse.

Les tests, qui devraient débuter au mois d’avril ou mai 2014, seront réalisés sur une portion d’une autoroute néerlandaise d’environ 75 kilomètres, reliant la Belgique à l’Allemagne, sur laquelle roulent de nombreux camions. « Des embouteillages peuvent être provoqués par une file de camions. C’est une réaction en chaîne : lorsqu’un automobiliste arrive derrière les camions, il freine, puis celui qui est derrière freine lui aussi, mais un peu plus, et ainsi de suite, jusqu’à ce que celui qui est beaucoup plus loin derrière doive presque s’arrêter, et voilà, on a un embouteillage », a déclaré à l’AFP Paul van Koningsbruggen, un des managers de la société néerlandaise Technolution, spécialisée notamment dans les programmes informatiques.

Avec la participation du spécialiste en navigation par GPS TomTom et l’université de Delft, les chercheurs ambitionnent d’empêcher la formation d’embouteillages. « L’idée, c’est qu’environ 1.000 automobilistes participent aux essais », des volontaires qui seront choisis après un appel lancé par TomTom, a indiqué à l’AFP Peter Krootjes, de la société néerlandaise. « On ne sait pas encore quand ce produit pourrait être commercialisé, cela dépendra du succès des essais », a-t-il ajouté.

Selon Paul van Koningsbruggen, le programme pourra être téléchargé à partir d’un smartphone et certaines voitures auront la possibilité d’être équipé de capteurs et de caméras qui permettront aux chercheurs de recueillir de plus amples informations lors des tests.

Le système présente, cependant, une faille majeure, car il ne pourra être fonctionnel que si au moins 30 à 40% des conducteurs présents sur un tronçon donné utilisent le système. « Si un seul conducteur change de file ou change de vitesse, cela ne va pas empêcher la formation de bouchons », assure-t-il.

Pour Peter Krootjes, le système « semble ambitieux », car il est difficile de mettre un terme aux embouteillages. « Ce qu’on peut dire, c’est qu’un conducteur bien informé sur le trafic routier sera plus rapidement chez lui, mais cela permettra aussi de diminuer le nombre de bouchons pour tout le monde », a-t-il dit.

Camille Jugeau pour Alexandre Pereira

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMode

C'est quoi le Chalet de l'Hôtel Mahfouf qui ouvre le 2 décembre ?

À la uneFaits DiversInternational

Qui était Issei Sagawa "le cannibale japonais" qui vient de mourir à 73 ans ?

À la uneCinémaPop & Geek

Les Gardiens de la Galaxie 3 : Adam Warlock pointe le bout de son nez dans la bande annonce

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... Gangs of London (saison 2) signe un retour explosif

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux