À la uneInsoliteSportTennis

Une joueuse de tennis professionnelle vend son bras aux enchères

Oleksandra Oliynykova, une joueuse de tennis Croate, a décidé de vendre aux enchères un morceau de son bras, de 15 cm sur 8, au niveau de son biceps. 

La joueuse a ainsi décidé de combiner son amour des cryptomonnaies et des tatouages en mettant aux enchères son bras, sous forme d’un jeton non fongible, plus connu sous l’appellation NTF, qui sont des jetons numériques pouvant être échangés contre de l’argent. Les NFT peuvent prendre n’importe quelle forme imaginable, comme des cartes à collectionner, des peintures, etc. Les droits de son bras ont été vendus sur OpenSea, le marché le plus populaire NFT,  pour 5415$.

Il ne s’agira pas de lui amputer le bras pour l’offrir à la personne qui remportera ces enchères en ligne, mais plutôt que la personne en question ait un droit exclusif sur le morceau de peau de la jeune femme, attesté par un certificat de propriété électronique infalsifiable. Cette personne pourra par exemple demander à ce qu’il soit tatoué, pour qu’il fasse passer un message lorsqu’elle jouera lors des prochains tournois. 

L’idée est que le propriétaire considère cette acquisition comme un investissement, en espérant que la carrière d’Oliynykova décolle et que la zone sur sa peau vaille beaucoup plus à l’avenir. Sur sa page de vente, la joueuse de tennis explique que le propriétaire pourra y placer un objet d’art sous forme de tatouage ou d’art corporel sur son bras, le laisser vierge ou le revendre à un prix plus élevé. En outre, elle a précisé que c’était le seul endroit de son corps qu’il offrirait en tant que NFT et que le propriétaire ferait partie de l’histoire du sport, car aucun autre athlète professionnel n’avait offert un tatouage NFT auparavant.

De plus, Oleksandra Oliynykova, qui n’a que 20 ans, mise sur le fait que sa carrière pourrait bientôt prendre de l’ampleur et donner plus de visibilité à l’œuvre d’art de son bras droit et éventuellement augmenter sa valeur. Elle est actuellement classée 658ème joueuse mondiale et n’a pas encore été championne du Grand Chelem.

Un véritable outil marketing 

Dans le monde du tennis professionnel, elle serait l’équivalent  d’un « panneau d’affichage sur Times Square” puisqu’elle sera visible à chacun des tournois auxquels elle participera chaque année. Imaginez un tatouage d’une marque de mode encré sur le bras d’un joueur de tennis qui participe à des tournois du Chelem et qui serait donc visible chaque fois qu’il lève le bras pour servir ou lorsqu’il se déplace : il serait visible dans tous les tournois auxquels le joueur de tennis participerait et pourrait être le point de départ d’une tendance mondiale dans les sports individuels.

Les NFT ne sont pas une nouveauté dans le domaine du sport.

Certains des plus grands succès ont été lancés par la National Basketball League via un site de collectionneurs appelé NBA Top Shot. À ce jour, les collectionneurs ont dépensé 330 millions de dollars pour des extraits de 10 à 15 secondes de matchs sur Top Shot. Un extrait de match officiel d’un joueur de champ peut atteindre 200 000 dollars.

À lire aussi : Insolite : Un homme nu poursuit un sanglier qui lui a volé son sac

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Les années coup de cœur : découvrez les premières images du reboot

À la uneActualitéFranceSport

Comment le Covid nous a ramené Benzema …

À la uneMédias

La chaîne France 4 va continuer d'émettre

À la uneFaits DiversFrance

Doc Gynéco condamné à 6 mois de prison avec sursis pour violences conjugales

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux