À la uneActualitéFootSport

UNFP : les joueurs prêts à ne pas aller au terme de la saison

UNFP Ligue 1

Dans une tribune parue dans le journal Le Monde puis dans un communiqué publié ce lundi, l’Union Nationale des Footballeurs Professionnelle (UNFP) appelle à la réflexion collective pour éviter une « reprise dangereuse » des championnats professionnels de football en France.

L’UNFP est ferme : la reprise des championnats professionnels serait stupide. En effet, le co-président Sylvain Kastendeuch appelle ce lundi à « renoncer » à la saison 2019-2020 de Ligue 1 et de Ligue 2 si les conditions sanitaires ne sont pas réunies pour une reprise sans risque en cette période de pandémie de coronavirus.

Ce syndicat majoritaire des joueurs professionnels (94%), suite au sondage lancé, a recueilli un peu moins de mille réponses de manière anonyme. Deux tendances ressortent le plus. La première est de ne pas retourner sur les terrains sans garantie précise. La seconde réponse la plus présente est l’option d’une saison blanche.

Le syndicat déclare que le risque lié à la propagation sur le territoire du virus est inévitable. Même dans des stades à huis clos et même avec des dispositifs « barrière » car les Championnats se déroulent sur l’ensemble du territoire national.

A lire aussi : Les championnats sportifs français dans le doute

« Le choix de la raison »

« L’urgence économique ne doit pas prendre le pas sur l’impératif de santé publique. Renonçons à une reprise du championnat dans ces conditions (…) qui serait précipitée et dangereuse » écrit Sylvain Kastendeuch. Par ailleurs, la Ligue de Football Professionnelle (LFP) envisage une reprise le 17 juin afin de compenser les pertes financières.

De plus, l’Association des médecins de clubs professionnels de football met en avant une multiplication du nombre de blessures par six. Ce qui appuie les propos du syndicat. Celui-ci redoute que les conditions de sécurité sanitaire et physique des joueurs soient réunies pour une reprise du championnat.

En jeu, la survie économique des clubs professionnels toujours privés d’une partie des recettes issus droits TV, pour le moment suspendus par les diffuseurs beIN Sports et Canal+.

About author

Apprenti journaliste
Related posts
ActualitéCinéma

Quels sont les 10 plus gros succès du cinéma français au box-office?

À la uneInternational

D'où vient le slogan "All Eyes on Rafah" ?

ActualitéSéries Tv

Fiction française : quel est notre bilan de la saison 2023-2024 ?

ActualitéSportTennis

5 champions ou championnes de tennis qui n’ont jamais gagné Roland-Garros

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux