À la uneActualitéInternational

USA : le porteur de la mallette nucléaire de Trump exposé sur Facebook

Ce week-end, Donald Trump était avec le premier ministre japonais, Shinzo Abe, dans son luxueux palace de Floride. Un palace qui fait aussi office de club privé, et dont l’un des membres fortunés a publié plusieurs photos sur Facebook, montrant ainsi les limites de la sécurité autour de Donald Trump.

 

Un officier de l’armée américaine avec “The Nuclear Football” (© Olivier Douliery / AFP)


« The Nuclear Football »
. Voici le nom de la fameuse mallette américaine contenant le système de transmission permettant de déclencher à tout moment une frappe nucléaire. Et contrairement à ce que la plupart des mortels pensent, il ne s’agit pas d’un énorme bouton rouge sur lequel il suffirait d’appuyer pour faire exploser une mégalopole à l’autre bout du monde. Et c’est le nouveau président des États-Unis, Donald Trump, qui a désormais le pouvoir d’utiliser cette mallette nucléaire.

Une mallette qui l’accompagne partout et 24 heures sur 24, comme ce fut le cas ce week-end en Floride où Donald Trump a invité le premier ministre japonais, Shinzo Abe, dans sa luxueuse résidence privée de Mar-a-Lago. Un palace que Trump a sobrement renommé lui-même sa « Maison Blanche d’hiver » et qui, avant d’être un lieu de pourparlers diplomatiques, est un club privé dont il faut s’acquitter la coquette somme de 200.000 dollars pour y accéder.

Bon on vous l’accorde, un président qui décide d’inviter le chef d’État de la 4ème puissance mondiale dans un club privé, cela peut paraître étrange mais pourquoi pas. Cela devient un peu plus problématique quand les clients fortunés de ce club sont conviés et postent des clichés sur les réseaux sociaux.

Un membre du club frime et met à mal la sécurité autour du président

Richard DeAgazio, un businessman et acteur, a partagé plusieurs photos de la soirées sur Facebook dans lesquelles on pouvait par exemple le voir avec un dénommé « Rick » qu’il présente aux yeux de tous comme « le militaire chargé de transporter la mallette nucléaire ». Une simple photo qui pourrait avoir des conséquences très graves. En montrant publiquement le porteur de la mallette nucléaire, DeAgazio expose ce militaire à de grave dangers.

 

 

Sauf qu’en voulant frimer sur le réseau social, l’homme de 72 ans a sérieusement mis à mal la sécurité autour du président américain. Un autre cliché montrait également que les membres du club pouvaient avoir accès à la terrasse où dînaient les deux chefs d’État, notamment au moment où ces derniers apprenaient qu’un tir de missile balistique avait été lancé par la Corée du Nord. Il est nécessaire de rappeler que ce pays est depuis longtemps dans le viseur des Etats-Unis, particulièrement à cause du fait que le régime nord-coréen ait continué à se doter d’armes nucléaires ces dernières années.

Des photos qui auront tourné un peu partout car, même si DeAgazio a effacé les publications de sa page Facebook, les médias américains seront parvenus à relayer de nombreuses captures d’écran.

Related posts
À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Lucifer, le Diable tire sa révérence

À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF

À la uneActualitéInternational

La Chine interdit toutes les transactions financières en cryptomonnaies

À la uneActualitéSorties

Sauvez le cinéma : Le nouvel escape game du Grand Rex

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux