À la uneActualitéFrance

Vaccination à l’Hôtel de ville de Paris : 4 heures d’attente pour les personnes sans rendez-vous

Ce mercredi 21 juillet, c’est en plein soleil qu’une quarantaine de personnes attendait ce matin de recevoir une première, une deuxième, voir une troisième dose de vaccin. Après plusieurs heures d’attente et quelques coups de soleil, c’est finalement soulagé que les parisiens et touristes sont repartis. 

Suite à l’allocution présidentielle d’Emmanuel Macron le lundi 12 juillet, ils sont des milliers comme Marie et Sophie, à avoir essayé de prendre rendez-vous sur internet pour échapper aux restrictions annoncées. Les deux jeunes femmes rencontrés ce matin au centre vaccination de l’Hôtel de ville de Paris, nous ont confié ne pas avoir trouvé de créneau horaire qui leur convenait « il n’y avait plus de place, les gens se sont précipités lundi soir pour trouver la première injection possible ». 

En effet, avec plus de 3,7 millions de rendez-vous pris en une semaine sur Doctolib, les places restantes se sont très vites écoulé. Le centre de vaccination auquel nous nous sommes rendus ce matin affiche actuellement complet jusqu’au 10 août.

4 heures d’attente en plein soleil pour les sans rendez-vous 

Faute d’avoir eu un rendez-vous, les deux amies de 30 et 34 ans ont dû se résoudre à mettre le réveil un peu plus tôt « je suis déjà venue hier à 11h, mais la file d’attente pour les sans rendez-vous avait déjà fermé », rapporte l’une des deux amies. 

En effet, la file d’attente peut fermer très rapidement. Un jeune bénévole de la Croix-Rouge a confié à VL Média « Pour s’assurer une place, les gens viennent à partir de 9 heure, car les doses réservés pour les sans rendez-vous sont limitées ». Ce dernier explique également qu’ « il est possible que des places se libèrent au fil de la journée, lorsque des personnes ne se présentent pas ou viennent avec trop de retard ». 

© Emmy Audrain / VL Média

Ainsi, à l’ouverture du centre à 11 heures, une longue file d’attente « sans rendez-vous » s’était déjà bien formé. Les personnes « en trop », les derniers arrivés sont renvoyé par les bénévoles, faute d’avoir assez de doses et de personnel.

Pour les autres, ceux qui ont pu rester dans la file, une longue attente de plusieurs heures commence. Les bénévoles font alterner à l’entrée les personnes avec et sans rendez-vous, Néanmoins, l’attente est moindre pour ceux qui ont une convocation car ils sont prioritaires.

Ainsi, l’attente peut durer 2h30 comme 4 heures « Je suis arrivé à 10 heures, et ça fait 4 heures que j’attends » nous informe Philippe, un fonctionnaire de 44 ans . « On va se faire prendre la température alors qu’on attend en plein soleil », finit-il par souffler. 

« C’est une vaccination sous la contrainte » 

Dans la file d’attente, beaucoup nous ont confié avoir attendu le dernier moment pour se faire vacciner « ce n’était pas du tout ma priorité, je n’ai jamais eu le Covid-19 et je ne me sens pas en danger face à ce virus », affirmait un jeune étudiant en droit. « Aujourd’hui, je me fais vacciner pour garder une vie sociale et continuer de sortir librement », rajoute-t-il. 

Stéphanie, une aide-soignante de 39 ans confie également « je ne voulais pas me faire vacciner mais je suis obligé de le faire si je veux garder mon travail et mon salaire. J’ai reçu un mail du RH nous informant que nous avions jusqu’à début septembre pour faire nos deux doses ». 

Le centre de vaccination sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris

Géré par la Croix-Rouge, le centre sera ouvert tout l’été, 7 jours sur 7 jusqu’au 20 août avec ou sans rendez-vous :

  • de 11 h à 20 h du lundi au jeudi,
  • de 11 h à 21 h le vendredi,
  • de 13 h à 21 h le samedi et dimanche.

Plus de 5 000 créneaux par semaine seront disponibles.

Pour plus d’informations, le lien du site : https://www.paris.fr/pages/deux-centres-de-vaccination-ouvrent-sur-le-parvis-de-l-hotel-de-ville-et-place-de-la-republique-18120

À lire aussi : Mort de deux enfants de 4 et 6 ans en Bretagne : une enquête a été ouverte

About author

Journaliste et étudiante à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneInsolite

Quarante ans plus tard, une part de gâteau du mariage royal du prince Charles et Lady Diana mise en vente

À la uneFranceSanté

Emmanuel Macron répond aux questions des Français sur le vaccin

À la uneSéries Tv

La Casa de Papel : découvrez la bande annonce de la saison 5

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Jugée coupable, la saga de l'été de France 3

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux