ActualitéInternational

Venezuela : 24 morts en un mois, l’opposition appelle à une nouvelle manifestation

opposition

Depuis près d’un mois, l’opposition au président vénézuélien Nicolas Maduro réclame des élections générales anticipées au cours de manifestations qui ont déjà fait 24 morts. Une nouvelle journée de mobilisation est prévue mercredi 26 avril. 

Depuis le 1er avril, les forces de l’ordre et des manifestants s’affrontent régulièrement au cours de rassemblements en opposition au président socialiste du Venezuela, Nicolas Maduro. Cette vague de manifestations qui dure depuis près d’un mois a fait 24 morts au total. Le bilan pourrait encore augmenter.

L’opposition réclame notamment des élections générales anticipées avant la fin du mandat de Nicolas Maduro en décembre 2018. D’après un sondage Venebarometro, sept Vénézuéliens sur dix souhaitent le départ du président.

Trois morts et sept blessés lundi

Bien que la nouvelle journée de mobilisation se soit déroulée dans le calme, trois hommes ont été tués dans l’ouest du pays, selon le parquet et les autorités. Sept autres personnes auraient également été blessées. “Cela a été une manifestation pacifique en faveur d’élections générales. Fini la répression pour le peuple qui veut un changement,” a déclaré le député d’opposition Luis Florido.

L’économie du pays s’est effondrée avec la chute des cours du pétrole brut. La plupart des aliments et médicaments sont désormais introuvables. “Nous bloquons [les routes] pour que Maduro comprenne qu’il doit partir. Avec lui, nous avons faim. Je ne trouve pas de lait pour mon bébé de 16 mois,” a raconté à l’AFP Amalia Duran, une femme au foyer de 41 ans.

A lire aussi >> Venezuela : trois morts dans des manifestations contre le président Maduro

L’opposition appelle à une nouvelle manifestation mercredi

Le député d’opposition Miguel Pizarro a appelé les manifestants à marcher mercredi 26 avril en direction de l’une des institutions contrôlées par le gouvernement qu’il accuse d’être “complices du coup d’Etat.” Il n’a toutefois pas précisé laquelle pour ne pas donner à l’exécutif et aux forces de l’ordre “72 heures pour se préparer.”

Le Venezuela se lève contre la dictature (…) malgré la répression. Nous n’allons pas nous rendre,” a déclaré Freddy Guevara, vice-président du Parlement vénézuélien, qui est la seule institution contrôlée par l’opposition

Le président Maduro a quant à lui indiqué à la télévision qu’il souhaite également des élections, faisant toutefois référence aux scrutins régionaux et municipaux prévus en 2017. “Il n’y aura pas d’élections générales, en aucun cas (…),” a précisé lundi Diosdado Capello, l’un des hauts dirigeants du chavisme.

En 2014, une précédente vague de manifestations avait officiellement fait 43 morts.

A lire aussi >> L’opposition l’emporte au Venezuela

Related posts
À la uneActualitéBrèvesCultureMusiquePop & Geek

YouTube 2019 : Quelles sont les vidéos les plus vues ?

À la uneActualitéFootInternationalJeux olympiquesSport

Dopage: La Russie officiellement sanctionnée

À la uneActualitéCultureMusique

Décès de Juice Wrld : une génération maudite

À la uneActualitéBeautéBeauté-femmeBrèves

Le monde des Miss : Qui sera sacrée reine ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux