Culture

Vers la fin du caviar chinois ?

Depuis plusieurs années, la Chine est devenue incontournable dans la vente de caviar. Jusque dans un passé récent, la production des esturgeons du lac Qiandao représentait à elle seule plus d’un tiers du caviar commercialisé dans le monde entier : le made in China avait la cote. Mais avec la crise sanitaire due à la propagation du coronavirus, les producteurs chinois pourront-ils sauvegarder leur place de leader sur le marché international du caviar ?

Crise du coronavirus : quel impact sur la vente de caviar chinois ?

Première puissance exportatrice mondiale et leader sur le marché du caviar, la Chine doit faire face à une crise économique de taille depuis le début de l’épidémie sur son territoire. Afin de protéger les citoyens chinois, la mise en quarantaine a conduit à un ralentissement des activités économiques, dont la production et la vente de caviar made in China. Mais surtout, c’est l’image des produits made in China qui a grandement souffert de cette crise. L’essoufflement de l’économie chinoise n’aura pas que des conséquences internes. Étant donné que la Chine produit une grande part du caviar vendu à travers le monde, les autres pays aussi ont du mal à s’approvisionner et à satisfaire les consommateurs. De plus, l’allongement de la durée d’acheminement des marchandises provenant de l’empire céleste n’arrange pas la situation.

Toutefois, voyons le bon côté des choses. Cette crise sanitaire pourrait aussi permettre aux économies nationales de se recentrer sur elles-mêmes. Se tourner vers l’industrie locale et consommer des produits made in France tels que le Caviar de Neuvic apparaît comme le meilleur moyen de se protéger de la pénurie de ce bijou noir et de renforcer la confiance des consommateurs.

Se tourner vers le caviar français : une solution bénéfique pour tous

Comme vous l’aurez certainement compris, le secteur du caviar made in China est sur une pente descendante et nul ne sait encore s’il pourra survivre à cette tempête. Par conséquent, s’adresser aux producteurs locaux et consommer du caviar proposé par des marques françaises, à l’image du caviar de Neuvic, se révèle être une meilleure alternative pour soutenir l’économie nationale.

L’alimentation est également une affaire de territoire. Consommer français permet d’entretenir le milieu rural et le milieu urbain, et surtout de préserver une forte dynamique économique en conservant et en créant de l’emploi. Consommer des produits locaux contribue également à préserver le savoir-faire artisanal. Par ailleurs, avec l’achat de caviar local, vous maîtrisez ce que vous mangez, puisqu’il est plus facile de se renseigner sur les conditions de production.

Actuellement, il est difficile de savoir dans quelle mesure l’économie chinoise sera affectée. Après l’épidémie du SRAS qui avait sévèrement sévi il y a quelques années, l’activité chinoise avait lourdement chuté pour rebondir fortement au cours du trimestre suivant. On peut donc s’attendre à la reproduction de ce schéma dans le contexte actuel. Cependant, si la paralysie des activités dure plus longtemps que prévu, elle pourrait conduire à une désorganisation profonde de l’économie et causer de nombreuses faillites, ce qui rendrait l’impact plus durable. Il est donc très difficile de savoir si le caviar chinois résistera à cette crise mondiale.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureMusique

Miley Cyrus annonce la sortie de son nouvel album

À la uneCinémaCulture

"Borat", le journaliste Kazakh, est de retour sur nos écrans

À la uneActualitéCinémaCulture

La comédie de Dany Boon sur le confinement sera disponible sur Netflix

À la uneCultureFranceMusique

"Love You" la chanson pour la Fondation Le Refuge

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux