À la uneFootSport

Victoire écrasante des Bleues (5-0) face au Mexique

Les Bleues ont remporté la victoire sur une équipe mexicaine effacée hier soir avec un score plus que satisfaisant de 5 buts à 0. Elles s’offrent donc une place directe pour les huitièmes de finale où elles affronteront la Corée du Sud le 21 juin. En prime, elles deviennent première de leur groupe (F). 

Deuxième but le plus rapide de l’histoire du Mondial

Alors que la Colombie les avait vaincues en bonne et du forme, les Bleues se relèvent et se reprennent en main. Pour débuter les hostilités en beauté, les Françaises marquent le deuxième but le plus rapide de l’histoire du Mondial féminin : 34 secondes suffissent à Delie pour déposer gentiment le ballon dans le filet adverse. La gardienne mexicaine a très largement provoqué cette ouverture mais l’action reste tout de même très bien jouée.

13 minutes : 3-0

Neuf minutes plus tard, c’est un corner d’Abily qui s’est vu transformé en but contre son camp par Ruiz. Il faut dire que Renard lui avait infligé une certaine pression. Le ballon rebondit bien correctement sur la cuisse de la joueuse mexicaine pour aller directement se loger dans ses propres cages. A la 13e minute, l’affaire était réglée. Et 1 et 2 et 3 – 0 en à peine un quart d’heure. Le Sommer a conclu un mouvement collectif d’excellence, ce que l’on a pas souvent eu la chance d’observer dans ce Mondial.

Le doublé à la 36e minute de Le Sommer qui s’élève au sommet. Bien qu’elle se soit faite tirée dessus pour marquer ce but, c’est bien un exploit qu’elle réalise Eugénie Le Sommer, en marquant son troisième but du tournois dont deux dans ce match à seulement 20 minutes d’intervalle.

Une fin foudroyante

Dès l’entrée de jeu les Françaises ont fait une entrée spectaculaire, tel un coup de canon que l’on retrouve à la fin du match. A la 80e, Amandine Henry a expédié le ballon en pleine lucarne avec une frappe de plus de 25 mètres. Une seconde période certes bien moins riche, mais tout aussi bien conclue qu’introduite. La présence physique de Delie, les décalages et passes d’Henry et Abily, les placements de Thomis et les buts de Le Sommer ont apporté au jeu un tout nouveau visage. Les Françaises peuvent se réjouir et surtout continuer sur la même lancée pour affronter les coréennes du sud dimanche 21 juin. Un esprit d’équipe impératif pour atteindre les demies-finales.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Narcos : Mexico est renouvelée pour une saison 3 par Netflix

À la uneFranceInternational

Escalade des tensions Franco-Turques après la publication d'une caricature d'Erdogan

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #61

À la uneMédias

Eurovision Junior : "Move the world" le 29 novembre 17h sur France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux